≡ Menu
BIBLIOGRAPHE.COM

Les Draconiens et le Paa Tal … L’histoire d’ALEX COLLIER, derrière l’agenda des DRACO’ REPTILIENS

Les Alpha Draconiens, une race reptilienne composée de maîtres généticiens, bricolent la vie – qui, de leur point de vue, existe comme une ressource naturelle. Les Draconiens considèrent les formes de vie qu’ils ont créées ou modifiées comme une ressource naturelle. Apparemment, les Alpha Draconiens ont créé la race des primates, qui a d’abord été amenée sur Mars, puis sur Terre. La race des primates a ensuite été bricolée par de nombreuses autres races différentes – 21 autres races – si bien que la race des primates a été modifiée 22 fois. Cette race de primates est finalement devenue l’Homo Sapien Sapiens. – qui nous sommes sur le plan physique. Oui, nous avions 12 brins d’ADN. Dix brins ont été retirés par un groupe d’Orion afin de nous contrôler et de nous retenir. Pourquoi voulaient-ils nous retenir ?
La raison pour laquelle le groupe d’Orion voulait nous retenir est qu’ils ont découvert qui nous étions au niveau de l’âme. Encore une fois, selon les Andromédans, nous, les humains, faisons partie d’un groupe d’énergies qu’ils appellent le Paa Tal. La raison pour laquelle les Andromèdes utilisent le mot Paa Tal, qui est d’ailleurs un mot draconien, est que les Draconiens ont des légendes sur la guerre avec une race qui créait des formes de vie humaines opposées à la philosophie draconienne. Les Paa Tal ont créé des formes de vie qui pouvaient évoluer par elles-mêmes, en s’exprimant librement. Les Draconiens, par contre, ont créé des races pour qu’elles fonctionnent comme une ressource naturelle pour leur plaisir. Donc, vous avez deux philosophies très différentes.”

Q : Je me demande si vous pourriez parler davantage des Draconiens et des enfants qui ont disparu ? Je sais que vous avez des informations et j’espère que vous allez les partager avec nous aujourd’hui.

R : C’est le seul sujet dont je n’aime pas parler. Les Draconiens sont une très grande race reptilienne, autrement appelée “les Dracs”. Il existe une lignée royale de la race reptilienne appelée les Ciakar. Ils mesurent de 14 à 22 pieds et peuvent peser jusqu’à 1 800 livres. Ils ont des appendices ailés et ce sont des êtres impressionnants. Ils sont extrêmement clairvoyants et extrêmement intelligents, et ils peuvent aussi être extrêmement sinistres. Ils ont apparemment été amenés par quelqu’un dans notre temps et notre espace, notre univers, en pleine forme, et abandonnés ici. Je ne sais pas qui. Ils ont été emmenés sur Alpha Draconis parce que la nature de cet endroit leur donnait la meilleure chance de survie. Donc, ils ont été chassés d’un autre endroit. Ils sont un facteur important avec lequel il faut compter. Ils sont pour la plupart au service d’eux-mêmes et ne se soucient pas de la race humaine, car lorsqu’ils ont été jetés ici, on leur a dit que cet univers leur appartenait. Donc, celui qui a fait ça a vraiment merdé. Ils ont toujours cet état d’esprit. Ils ont été l’une des premières races à cartographier notre système solaire, et en fait ils ont été la première race à déclarer que notre système solaire leur appartenait.

Apparemment, certains d’entre eux ont toujours l’attitude que tout dans ce système solaire leur appartient, et je comprends que certains d’entre eux sont revenus, et que d’autres vont revenir. Ça va devenir très intéressant, les amis. Je ne peux pas commencer à vous dire à quel point ça va devenir intéressant. Ils ont voyagé dans l’espace pendant 3 milliards d’années, et ils sont une race remarquable. Mais, ils ont une attitude, et beaucoup de races humaines à l’intérieur et à l’extérieur de notre galaxie ont eu des problèmes avec eux. Je ne veux pas dire qu’ils sont tous comme ça, mais c’est tout ce que j’ai entendu des Andromédans à leur sujet. Ils ressemblent à un vélociraptor de 22 pieds de haut, et ils sont intelligents et très différents de nous.

Apparemment, à un moment donné, ils ont rencontré des colonies humaines à Lyrae. La race humaine, en soi, n’a pas été créée dans le système Lyraen. Elle y a été amenée pour survivre, et encore une fois, d’après ce que les Andromédans m’ont dit, pour une raison quelconque, une fois qu’ils sont revenus 427 millions d’années en arrière, ils ne savent pas ce qu’il y a d’autre. Pour une raison quelconque, bien que l’aspect physique soit là, il n’y a pas d’histoire de races avant cela. Du moins, à leur connaissance, dans le système Lyraen. Quoi qu’il en soit, les Draconiens y volaient et sont tombés sur ces colonies humaines, qui étaient de nature agricole. Grâce à leurs talents en horticulture, ces humains amélioraient les planètes, comme des jardins. Quand les Draconiens sont arrivés et ont vu cette incroyable richesse de nourriture, ils ont voulu la contrôler. Apparemment, il y a eu un malentendu. Les Lyraens voulaient en savoir plus sur la race draconienne avant de leur donner ce qu’ils voulaient, et apparemment les Draconiens ont mal compris cette demande, sont repartis et ont attaqué les planètes, en ont fait sauter trois et ont tué beaucoup de gens. Les Lyraens ont été obligés de migrer et de se disperser dans différentes parties de notre galaxie. L’action a donc facilité la colonisation, même si je me demande si les Draconiens ont été implantés ici spécifiquement pour nous forcer à évoluer, ou s’il y a d’autres intentions. Je sais qu’il y a d’autres races reptiliennes qui descendent des Draconiens, et que beaucoup d’entre elles sont des généticiens hors pair. On me dit que la plupart des dinosaures ont été amenés ici, et sur Mars, où ils sont arrivés en premier. Notre forme humaine actuelle a été créée sur Mars, où les gènes des primates et des humains ont été combinés, puis amenés sur Terre pour travailler comme esclaves dans les mines. Donc, nous travaillons toujours pour un salaire.

Ils apprécient surtout la chair humaine, et les enfants humains, pour deux raisons. La première est que les enfants n’ont pas l’accumulation de polluants dans leur corps que les adultes ont, et quand les enfants sont mis dans un état de peur, leur énergie, leur champ et leur adrénaline explosent. Les reptiliens obtiennent un “rush” de ces trucs.

Vous savez, être dévoué à la famille et aux autres. C’est la seule façon de traverser tout cela.

Q : Qu’y a-t-il dans l’esprit humain qui pousse certaines espèces à vouloir nous supprimer à ce point ? Qu’est-ce qui est si unique à notre constitution génétique ? Ont-ils le même libre arbitre que nous ?

R : Je ne pense pas que ce soit tant notre esprit que nos émotions extrêmes et notre essence. Ils ont toujours insisté sur le fait que le confinement de l’émotion dans une forme physique est ce qui est le plus attirant, parce qu’ils le veulent à cause de leur perte de passion, et par conséquent ils sont devenus plus dépendants de la technologie. Nous voilà donc en train de nous enfoncer de plus en plus dans le physique, alors que nous avons la possibilité de laisser tout cela derrière nous. Donc, nous n’utilisons pas correctement notre pouvoir en tant que race. Nous le gaspillons. En ce qui concerne notre libre arbitre comparé à celui des autres races, c’est la même chose. C’est juste qu’en tant que population, nous n’avons pas pris conscience de la puissance de notre libre arbitre collectif. Nous ne réalisons pas totalement la souveraineté que notre libre arbitre nous donne. C’est pourquoi ils nous manipulent à travers des systèmes de croyances pour essayer de nous faire renoncer à notre libre arbitre, en nous forçant à utiliser notre propre libre arbitre contre nous et à leur demander de venir ici et de nous contrôler. C’est un choix.
REPTOIDS : Il existe de nombreuses races appartenant au flux de vie reptilien, un groupe bien plus ancien que celui des humains. Les reptoïdes, dont les Terriens sont souvent témoins, viennent de la constellation de Draco ; ils mesurent environ deux mètres, sont couverts d’écailles de lézard et munis de serres féroces. C’est une race assez égocentrique, qui ne s’intéresse à l’exploration spatiale que dans un but de conquête. De nombreuses guerres ont été menées entre les Draconiens et les humanoïdes dans le passé, ces derniers devenant souvent des races esclaves des premiers. Les reptoïdes ont tendance à être de grands guerriers, en raison de leur force physique, de leur armure naturelle et de leur tempérament fougueux.
Les Draconiens n’entretiennent pas de relations diplomatiques avec de nombreuses planètes, mais sont en contact avec plusieurs autres races reptiliennes. Ils sont également en contact avec l’Élite mondiale, car la perspective d’utiliser cette planète comme colonie d’esclaves et de nourriture les attire ici. Ils n’ont aucun respect pour les humains et nous auraient envahis depuis longtemps si nous n’avions pas bénéficié d’un soutien aussi exceptionnel de la part de nos bénins frères de l’espace.

Commentaire de Dan Winter : La politique des colonies commerciales interventionnistes de Draco (voir Dune – dont Arrakeis – l’étoile d’origine de Dracos et de Dune – est correctement située dans Alpha Draconis) – est définitivement représentée par le côté Enlil / Yahweh / Michael de la famille An – Annunaki. Il faut également y voir les racines des assurances et des banques sur Terre. On attribue souvent aux Templiers de la lignée MAG (draco matrilinéaire) “l’invention” des assurances et des banques en Occident. C’est absurde – puisqu’ils avaient déjà installé une telle industrie – si proche de la peur et de l’extorsion – pour RÉCOLTER des COLONIES sur des centaines de planètes. Le “crâne et les os” – Orion – des origines de l’histoire de la piraterie et de l’extorsion est un exemple d’assurance et de banque qui perd son budget de relations publiques. Plus d’informations sur le crâne du Mag ci-dessous.
Plus tard, alors qu’Enlil / Yahweh, sous le nom de “Dieu” Michabo (Michael), installe des règles génétiques en Australie aborigène et en Amérique, il suit la tradition des Dracs, entièrement axée sur la prévention du changement et la facilitation de la récolte des colonies, comme des forêts dont le seul but est d’être abattues.
À un niveau plus profond, nous devrions étudier la connexion entre la perte de l’implosion de l’ADN – la physique de la perte de l’âme et de l’accès à la félicité – appelée NEPHILIM qui a frappé ces familles Draco (séraphins perdus). La perte du feu dans le sang a entraîné la perte du rêve lucide, la perte de “l’ensouillage” et la perte de la mémoire à long terme. Une partie de leur problème était la perte de leur capacité à naviguer dans le temps (‘Guild Navigator’ dans Dune – des voyageurs temporels naviguant dans les étoiles, capables de déformer l’espace de l’intérieur) – en raison de cette perte de cohérence de l’ADN. Ce n’est pas sans rappeler l’une des cultures qui en a résulté – le TIBETA – qui est très consciente qu’il n’est pas possible de diriger sa culture collective (voyage dans le temps) sans un leader qui soit capable de se souvenir de ses vies antérieures. C’est exactement ce que Draco a perdu. C’est profond de comparer cela au chef shaman zoulou qui, la semaine dernière, nous a déploré que ses petits enfants aient perdu la capacité de faire des rêves lucides juste après avoir été vaccinés. C’est un exemple de la façon dont les borg – empires déchus du Drac traitent l’ADN. En n’aimant pas assez leurs gènes pour les libérer, ils aveuglent leurs enfants.

Le programme reptilien

Le programme reptilien était, et est toujours, de rechercher les réfugiés humains pour les détruire ou les assimiler, et d’utiliser leur sang et leurs hormones pour se nourrir.
On dit que ceux (Ophanim ? Séraphin ? Dracs ailés ? Ciakar ? Chérubin ?) qui ont placé le Draco dans notre secteur galactique savaient que le reste humanoïde aurait besoin d’un parasite agressif pour déclencher son développement. De plus, le résultat de la partie du sang humanoïde sur Terre aujourd’hui recevant un croisement de lignée de Draco (URu croisé avec Ibi) – est bénéfique. (voir Lawrence Gardner défendant sa racine familiale Drac). Ceci est lié au sang habituellement AN ou celtique ou britannique RH négatif. Le sang reptilien Drac Enki (RA – abRAham) croisé avec le sang de singe cro-magnon avait un ADN MOINS vital que le sang de singe indigène (RHesus). Les reptiliens devaient donc continuer à se reproduire (comme dans Holy Blood Holy Grail) – ce qui correspond à ce que Swerdlow dit ci-dessous. Les régions (UK) où ce sang de singe RHESUS est absent (RH négatif) peuvent mener le monde dans le manque de compassion. E-liz-a beth (de Lizard born) engendre une lignée où le fait de ne pas avoir la permission de pleurer produit une lèvre supérieure raide.
Les Lyraens restants qui ont colonisé d’autres planètes ont formé une alliance contre les attaques constantes des Reptiliens. Ils ont appelé cette alliance la Fédération Galactique, composée de 110 colonies différentes. Les colonies appartenant à la Fédération souhaitaient maintenir leurs nouvelles identités, et ne plus s’associer à l’ancienne. Ensemble, les colons de la Fédération ont réussi à repousser les attaques reptiliennes.
Il y avait trois groupes principaux qui n’ont pas rejoint la Fédération. Ces trois groupes étaient considérés comme des extrémistes, ou des idéalistes nationalistes, cherchant à recréer la gloire de l’ancienne civilisation Lyraen. L’un des groupes était celui des Atlantes, situé sur une planète pléiadienne. Les Pléiades se composent en fait de trente-deux planètes en orbite autour de sept étoiles. À cette époque, il y avait seize colonies différentes d’origine lyraenne à travers les Pléiades. Ces colons voulaient tous évincer les Atlantes renégats parce qu’ils restaient indépendants et n’aidaient pas leurs cousins humains.
Les deux autres groupes étaient les Martiens et les Maldékiens, qui étaient déjà en désaccord les uns avec les autres. Pour cette raison, les Reptiliens ont tourné leur attention vers ce système solaire avec ses deux colonies humaines. Selon les Reptiliens, il serait facile de diviser et de conquérir.
Les Reptiliens aiment utiliser les comètes et les astéroïdes comme armes et vaisseaux, les utilisant pour voyager dans les étoiles. D’abord, ils créent un petit trou noir comme système de propulsion qui tire le plus gros planétoïde vers sa destination. En tant qu’arme, ils utilisent un accélérateur de faisceau de particules pour créer une explosion qui projette la comète ou l’astéroïde vers sa cible. Toute cette technologie a été obtenue par les êtres de Sirius A[1].
De cette façon, ils ont lancé une énorme comète de glace visant Mars et Maldek. Les Reptiliens, n’étant pas très orientés vers la technologie, ont mal calculé la trajectoire. L’attraction de la gigantesque planète gazeuse, Jupiter, a fait dévier la comète de sa trajectoire. La comète de glace s’est alors dirigée directement vers Maldek. Les citoyens de cette planète ont demandé de l’aide aux Martiens. Même s’ils étaient en désaccord, ils ont permis à certains Maldékiens de s’installer dans le sous-sol martien. La comète s’est approchée si près de Maldek que la planète a été prise entre la force gravitationnelle de Jupiter, Mars et la comète. Cela a provoqué l’explosion de la planète, laissant une ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter[2].
L’explosion a poussé la comète de glace assez près de Mars pour arracher l’atmosphère de cette planète, ne laissant qu’une atmosphère extrêmement fine. L’explosion a également éloigné Mars du soleil.
La comète a ensuite poursuivi sa route vers la Terre. La chaleur du soleil et la force gravitationnelle entre les deux globes ont forcé l’atmosphère aqueuse de la Terre à se polariser. Cette polarisation a attiré la majeure partie de la glace de la comète vers les régions polaires de la Terre, couvrant ainsi la plupart des ouvertures vers l’intérieur de la Terre, tout en exposant pour la première fois d’énormes masses terrestres.
La comète a ensuite changé de place avec la Terre, prenant la deuxième orbite à partir du soleil, devenant ainsi la planète connue aujourd’hui sous le nom de Vénus. La chaleur du soleil a fait fondre la glace de la comète, créant une couverture nuageuse pour cette nouvelle planète. La Terre a été repoussée sur la troisième orbite, occupant la position précédemment occupée par Mars. La Terre était maintenant prête à être colonisée. La plupart des amphibiens survivants ont été transportés vers un nouveau foyer sur Neptune. Certains sont restés dans les océans nouvellement formés.
Les Reptiliens qui étaient à l’intérieur de la comète creuse, maintenant Vénus, sont venus à la surface de ce nouveau monde. Ils ont construit sept villes à dôme, une pour chacun des sept groupes de la hiérarchie. Au milieu des années 1980, l’un des quotidiens de New York, Newsday, a rapporté qu’une sonde spatiale soviétique avait pénétré dans la couche nuageuse de Vénus et photographié sept dômes blancs de la taille de petites villes, tous alignés. Après une longue diatribe, les scientifiques américains ont conclu que tout cela était une formation naturelle.

Les Reptiliens ont mis un grand objet creux en orbite autour de la Terre pour commencer le processus de colonisation. Cet objet est maintenant appelé la Lune. La science conventionnelle considère la Lune comme naturelle, pourtant c’est le seul objet connu dans l’espace qui ne tourne pas sur son axe. La Lune fait face à la Terre dans la même position tout le temps, laissant un côté dans l’obscurité totale. Une résonance sonique envoyée à la surface de la Lune produit un bruit de tintement comme un objet creux. Si la Lune était solide, le bruit ressemblerait à un bruit sourd. La Lune est creuse. Un article récent dans un magazine d’astronomie disait que la Lune était reclassée parce qu’elle est considérée comme creuse.
Les Reptiliens ont choisi une grande masse continentale pour commencer leur civilisation sur la Terre, maintenant appelée Lemuria ou Mu. Il s’agissait d’une vaste zone dans ce qui est aujourd’hui le bassin du Pacifique, s’étendant du Japon à l’Australie, et de la côte de la Californie au Pérou. Les îles hawaïennes se trouvent au milieu de cette masse continentale unique.
Ici, une culture Reptilienne androgyne s’est développée. Ils ont apporté avec eux les créatures qui les nourrissaient, les dinosaures. Tous les êtres créent en dessous d’eux des animaux et des plantes qui sont le reflet de leur modèle mental. Les reptiliens créent les dinosaures, les humains créent les mammifères. Ils ne sont pas conçus pour coexister sur la même planète.
De plus, le processus de pensée des Reptiliens diffère du processus de pensée humain. Parce que les Reptiliens n’évoluent pas rapidement et restent immuables, leur expansion est également lente et insidieuse. Il faudrait plusieurs millénaires aux Reptiliens pour décider s’ils coexisteraient ou non avec les humains. Après tout, la Terre était encore un avant-poste loin du centre de l’Empire Draconien.
Pendant ce temps, les Martiens vivaient maintenant sous terre avec leurs invités maldékiens hostiles. Il fallait faire quelque chose rapidement pour les empêcher de s’entre-détruire. Les Martiens ont donc demandé à la Fédération Galactique de déplacer les réfugiés maldékiens sur une autre planète. La Fédération Galactique a également reçu une pétition du Conseil Pléiadien au même moment, demandant à la Fédération de retirer les Atlans de leur amas stellaire.
La Fédération a donc décidé d’utiliser les Atlans comme contrepoids sur la Terre. Si les Atlans survivaient, les Maldékiens seraient également envoyés. Les descendants humains/Lyraens jetaient littéralement leur propre racaille aux colons Reptiliens sur Terre. De cette façon, la Fédération se débarrasserait de ses indésirables. Les indésirables occuperaient l’attention des Reptiliens. La Fédération gagnerait un temps précieux pour construire ses propres forces contre les Reptiliens.
Lorsque les Atlantes sont arrivés sur la Terre, ils ont colonisé ce qui est devenu l’Atlantide. Leur continent s’étendait de ce qui est aujourd’hui le bassin des Caraïbes aux Açores et aux îles Canaries, ainsi que plusieurs petites chaînes d’îles allant jusqu’à ce qui est aujourd’hui la côte Est des États-Unis, y compris Montauk Point.
Les Atlantes, industrieux, sont rapidement devenus une grande civilisation prospère qui avait besoin de plus de territoire. La population de dinosaures augmentait rapidement et devenait dangereuse pour les colons humains. Les Atlantes ont commencé à détruire les dinosaures pour se protéger. Cela n’a pas plu aux Reptiliens. Bientôt, des batailles majeures se déroulèrent sur la Terre entre les Reptiliens Lémuriens et les humains Atlantes.
Au même moment, les réfugiés Maldekiens sont arrivés sur Terre. Ils créèrent une grande colonie humaine dans ce qui est aujourd’hui le désert de Gobi, le nord de l’Inde, Sumer, et d’autres parties de l’Asie.
Les Maldekiens ont attaqué la surface lunaire où les Reptiliens protégeaient leur avant-poste terrestre de toute invasion. Les Maldekiens ont également bombardé l’Atlantide et la Lémurie avec des armes laser. Les dinosaures ont été anéantis.
De plus, les Martiens ont également attaqué les Reptiliens depuis l’espace car eux aussi étaient à la recherche d’un environnement sans Reptiliens dans lequel vivre. Cela pourrait être considéré comme la vraie première guerre mondiale sur cette planète. C’était un désastre !
La perte de l’atmosphère martienne causée par les Draco jouant au billard est devenue la légende de “Total Recall” (film sur l’histoire martienne et la guerre de l’oxygène). Les bases Draco qui s’y trouvent aujourd’hui n’hésitent toujours pas à abattre une sonde de la NASA, bien que, de plus en plus, le gouvernement américain devenant un satellite des métamorphes, il commence à laisser entrer quelques sondes terrestres.

Conflit et création

Pour mettre fin aux combats et rendre la Terre suffisamment pacifique pour être colonisée, un conseil de la galaxie d’Andromède s’est réuni sur une planète appelée Hatona. Cette réunion a eu lieu en dehors de la Voie lactée, avec un conseil neutre, car toutes les civilisations de la Voie lactée étaient d’une manière ou d’une autre liées aux combats, et toutes avaient intérêt à appartenir au camp vainqueur.
Le Conseil Hatona s’est réuni pendant plusieurs décennies alors que les combats se poursuivaient dans ce système solaire. Finalement, grâce à leur intercession, un accord a été conclu entre certaines des factions humaines et les colons reptiliens de la Terre. Gardez à l’esprit que cet accord était sans la participation des Reptiliens de l’Empire Draco originel.
L’accord stipulait qu’une nouvelle race d’humanité serait créée sur Terre qui contiendrait l’ADN de toutes les parties intéressées ayant participé au processus de “paix”. Une zone désignée sur Terre serait mise de côté pour la création de cette nouvelle espèce. Les Reptiliens de la Terre de la Lémurie ont donné leur accord à la condition que le corps reptilien soit le fondement de ce nouvel être. C’est pourquoi la Bible originale déclare : “Faisons l’homme à notre propre image”. C’est une déclaration plurielle car c’était un projet de groupe.
Pour réaliser une nouvelle espèce à partir d’un corps androgyne reptilien, il était nécessaire de séparer la génétique en composants masculins et féminins. C’est l’histoire allégorique d’Adam et Eve dans la Bible. La création d’Eve à partir de la côte d’Adam est en fait l’histoire de la séparation du corps androgyne reptilien en mâle et femelle. C’est pourquoi tous les humains sur cette planète ont un ADN reptilien avec des traits reptiliens. C’est aussi pourquoi les fœtus humains passent par un développement de type reptilien dans l’utérus avant d’avoir une apparence humanoïde.
De nombreux prototypes ont été développés au cours des millénaires. Sous la supervision du Conseil Hatona, des races ont été créées, puis détruites lorsqu’elles n’étaient pas acceptables par toutes les parties. Cela explique pourquoi les ancêtres de l’humanité apparaissent puis disparaissent soudainement dans les couches d’analyses archéologiques.
Douze groupes humanoïdes, et un groupe reptilien, ont fait don de leur ADN à cette fin. L’humanité s’est développée dans la région connue aujourd’hui sous le nom d’Iran/Irak, ainsi que dans certaines parties de l’Afrique. Des hybrides ont également été développés sur l’Atlantide et la Lémurie. On en trouve des vestiges aujourd’hui sous la forme de Bigfoot ou Yeti en Amérique du Nord et en Asie, d’aborigènes en Australie, de pygmées et de Watusi en Afrique.
Les versions africaines ont été créées par des êtres provenant d’une planète artificielle et nomade connue sous le nom de Niburu, ou Marduk. Ces êtres de type reptilien voyagent dans un monde fabriqué qui fait une boucle autour de notre système solaire. Les Sumériens les appelaient Annunnakki.
C’est ici – nous devrions supposer – que la famille de AN – avec les fils Enki / Enlil (Lucifer / Michael – Adon / Yahweh) est arrivée du techno vaisseau de Sirius – avec tous les désastres génétiques Nephilim que nous avons appelé LE RETOUR D’ENKI – Alors que des gens comme Sitchin peuvent ajouter des pièces de puzzle utiles, comme la façon dont la réparation de leur atmosphère domestique pourrait obtenir la fractalité de gravité nécessaire en utilisant des dépôts d’or, les Sumériens ne lui ont pas donné d’indice sur le plus grand désordre politique galactique qui a déclenché les expériences génétiques d’Enki (Abraham). Après avoir rencontré à plusieurs reprises l’histoire d’Enki et d’Enlil en Australie (dieu poisson ou dauphin contre dieu serpent -LEVITE), c’était cool d’écouter Creto Mutwa dire au Zoulou que KILIMANJARO signifie montagne ENKI !
La blague cosmique de ce projet est que tous les groupes qui ont donné de l’ADN ont secrètement programmé des séquences pour que leur brin génétique soit prédominant. Cela a créé le précédent d’un conflit éternel. L’humanité était condamnée à se battre et à être contrôlée. Aucun groupe n’aurait jamais le contrôle. Le projet était voué à l’échec avant même de commencer !
Une telle programmation de l’ADN invite à la tyrannie et à l’oppression. Les âmes-personnalités attirées par une telle planète ont une mentalité de victime. De nombreuses cultures avancées appellent la Terre une planète prison, et y jettent leurs criminels en guise de punition. De temps en temps, l’une de ces âmes-personnalités se révèle, comme Richard Dahmer, Charles Manson, Richard Speck et Vlad l’Empaleur (comte Dracula), pour n’en citer que quelques-uns.
DUNE était une colonie pénitentiaire – comme l’Australie. La Terre correspond à l’archétype. Cependant, comme dans Dune, dans le chaudron génétique de survie de la Terre, l’ADN le plus fort émerge : un ” VACCIN ” pour les guerres d’Orion ? construite à dessein ? L’expression actuelle des deux frères qui lancent encore des bombes nucléaires, alors appelée l’Est de l’Eden, aujourd’hui appelée conflit du Moyen-Orient, peut être une fractale parfaite et saine des guerres d’Orion – avec les principaux éléments galactiques en guerre, tous joliment mis en scène pour élaborer un conflit galactique dans un microcosme. Il se peut cependant que ce soit plus qu’une tempête dans une théière – car les joueurs galactiques semblent vouloir faire monter les enchères en intervenant davantage si leur pièce d’échec commence à perdre. Enlil, en tant que Yahvé (l’encodeur dans le Code Biblique), pourrait ne pas être disposé à rester à l’écart alors que son Israël, sous le drapeau hexagonal de Draco, est détruit par une nouvelle explosion nucléaire. (prédit par le Bible Code, Fatima et d’autres). Comme wingmakers.com l’a si joliment souligné – seul TRON (technologie BST) avec un ADN (enflammé) plus apte au voyage dans le temps peut vaincre ces ET prédateurs. Ces gènes qui voyagent dans le temps sont précisément le joyau qui échappe toujours à la famille reptilienne (lévite) de Yahweh Enlil. – Ils sont coincés dans LE CUBE – environnement logiciel génétique du tétra- (alphabet hébreu) qui ne peut faire qu’un golem.
Israël était à l’origine les gènes d’Enki quand sa lignée Thoth Ptah Akhanaton – a pris l’or d’Egypte – en assumant l’identité de Moïse pour commencer les Esséniens. Le problème avec les 12 tribus – symétrie d’implosion génétique – est apparu lorsque la reine orientale (reine Drac) Ashoka Ashkanazi a usurpé le Séphartique – installant le contrôle d’Enlil en Israël. (Il a également fondé la Banque d’Angleterre – décrite ci-dessous comme la propriétaire du système bancaire américain).

Les Reptiliens se sont assurés que le nouvel Homme serait à jamais attaché à la fréquence reptilienne car le prototype fondateur était reptilien. Cela signifiait que le nouvel Homme pourrait facilement être contrôlé mentalement par eux.
En découvrant l’information selon laquelle les Reptiliens voulaient contrôler la nouvelle race, les Atlantes ont commencé un bombardement électromagnétique sévère de la Lémurie. Ce bombardement a provoqué l’immersion de la majeure partie du continent dans l’océan, aujourd’hui appelé océan Pacifique. Les seules parties restées au-dessus de l’eau sont les îles Hawaï, la côte californienne à l’ouest de la faille de San Andreas, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les îles du Pacifique Sud, le Japon, les Philippines, Taïwan et les îles de l’Asie du Sud-Est.
Les survivants reptiliens sont allés dans le nord de l’Inde, à l’intérieur de la Terre, sur la planète Vénus et dans certaines parties de l’Amérique centrale et du Sud. La Terre intérieure est devenue la “patrie” de la plupart des Reptiliens survivants de la Lémurie. Ici, ils ont créé une vaste civilisation souterraine. Cela a déclenché les légendes de l’enfer et des démons vivant dans le feu sous la Terre. Ils ont construit des tubes contenant des véhicules rapides, semblables à des métros, qui peuvent se rendre en tout point de la Terre en quelques heures. Ils ont créé les célèbres villes souterraines d’Akkadia, d’Agartha, d’Hyperborée et de Shamballa, que les explorateurs recherchent encore aujourd’hui. Ces villes sont construites le long de la paroi intérieure de la croûte interne qui tapisse l’intérieur de la Terre. Rappelez-vous, la Terre creuse n’est pas une théorie, mais un fait scientifique causé par le refroidissement et la rotation d’une planète lorsqu’elle est éjectée d’une étoile ou d’un soleil.
Allons-nous vérifier si Meredith Lady Young, auteur de “AGARTHA” (livre sur la civilisation de la terre intérieure) est d’accord ?
Les principaux points d’entrée sur la Terre intérieure sont le pôle Nord, où il y a une ouverture de 1300 miles, et le pôle Sud, avec une ouverture de 950 miles. On peut les voir depuis l’espace. C’est pourquoi les avions commerciaux ne sont pas autorisés à survoler ces zones, et non pas à cause des perturbations magnétiques, qui sont la raison “officielle”. L’amiral Byrd a fait un rapport sur ces ouvertures dans les années 1920 jusqu’à ce que ses informations soient dissimulées par le gouvernement.
Au centre même, ou noyau, de la Terre intérieure, il y a un globe d’énergie hérité de la création de cette planète qui agit comme un soleil intérieur. C’est la lumière de cet objet suspendu par la gravité et la force centrifuge qui provoque la lumière des aurores boréales.
De nombreuses entrées de grottes vers la Terre intérieure existent dans les Montagnes Rocheuses et les Sierra Mountains dans l’ouest des États-Unis, ainsi que des ouvertures moins nombreuses dans les Ozarks et les Appalaches. Des entrées existent également dans les Alpes, l’Himalaya, les Andes et les Caraïbes. Il existe également de nombreux points d’entrée sub-océaniques, en particulier dans les fosses profondes de l’océan Pacifique, la mer des Caraïbes et les chaînes de montagnes sous-marines de l’Atlantique, notamment sur ou près des Açores, des îles Canaries et des Malouines.
Toutes ces zones sont étroitement surveillées par les gouvernements locaux et les forces d’élite de l’Organisation Mondiale de la Santé. Des entrées artificielles existent sous le nouvel aéroport de Denver, le plateau de Gizeh en Égypte, les principaux complexes de l’armée de l’air dans le monde et de nombreux temples en Inde et en Chine. Un point d’entrée majeur en Chine se trouve sous la pyramide de Shensi, qui est interdite à tout le monde en Chine occidentale.
Bien sûr, avec les Reptiliens hors de la surface de la Terre, les Atlantes étaient libres de jouer avec cette nouvelle humanité et d’établir les humains comme les dirigeants de cette planète. Ils ont établi des colonies partout sur les portions de terre restantes. Ils ont invité les Siriens à venir jouer avec eux. Ils ont expulsé les êtres de Marduk de la planète et ont pris le contrôle de leurs esclaves. Ils ont créé de nouveaux hybrides pour la mer et la terre, dont l’un est devenu le Merfolk, un mélange génétique d’humain et de dauphin. L’espèce de dauphin a été amenée de la galaxie d’Andromède pour surveiller tous ces événements.
Chaque fois que les Atlantes détectaient une activité reptilienne souterraine, ils bombardaient la Terre intérieure de lasers et d’impulsions électromagnétiques pour les tuer. Malheureusement, cela a affaibli la croûte supérieure du manteau supérieur de la Terre qui chevauche le magma piégé entre les croûtes supérieure et inférieure. Après plusieurs millénaires de ces attaques, le continent atlante a commencé à se désagréger. Leur civilisation a commencé à se désagréger à l’image de la détérioration physique de leur continent. Les Atlantes sont devenus encore plus agressifs, la peur et la destruction ayant pris le dessus sur leurs schémas mentaux. Les magiciens noirs et les sorciers ont pris la place des scientifiques et des chefs religieux.
Heureusement, la population avait prévu la destruction à venir. De nombreux réfugiés se sont installés dans ce qui est aujourd’hui l’Égypte, le Pérou, les Appalaches et l’Europe occidentale, juste avant que le continent ne s’effondre dans la croûte supérieure de la Terre. Cet effondrement a fait basculer la Terre sur son axe, créant la légende du déluge dont il est question dans la Bible et dans d’autres cultures mondiales.
Cette catastrophe a été utilisée comme une fenêtre d’opportunité par les groupes qui ont donné de l’ADN pour créer l’humanité. Ils ont immédiatement commencé à réorganiser les humains en nouveaux groupes qui sont devenus la base du futur nationalisme. Les Siriens ont aidé à créer l’ancienne culture égyptienne. Ceux de Tau Ceti ont organisé la culture slave. Les Rigéliens étaient occupés en Chine et en Orient[3].
Pendant que tout cela se déroulait, les Reptiliens ont vu une opportunité et l’ont saisie !

Les Bluebloods ! (Sang Bleu)

La Terre intérieure a fourni un lieu souterrain aux Reptiliens pour se regrouper et formuler des plans pour reprendre la surface. A ce moment, les Reptiliens étaient complètement coupés de leur foyer dans la constellation de Draco. Leur vaisseau spatial, la Lune, était aux mains des humains. Ils étaient seuls, isolés sur une planète désormais hostile. Ils avaient besoin de se défendre.
Ils ont développé un plan pour reprendre insidieusement la surface en mélangeant leur génétique avec celle des humains de la surface. Comme le prototype humain avait déjà une génétique reptilienne, il était facile d’accéder au modèle mental. La fréquence reptilienne était déjà établie dans le tronc cérébral ainsi que dans la section du cerveau reptilien de ces humains hybrides.
La population de Sumer a été choisie comme point de départ. Ces humains étaient principalement des descendants des réfugiés martiens, maldékiens et lyraens. Les Reptiliens ont une préférence pour la génétique des personnes aux cheveux blonds et aux yeux bleus dont les schémas mentaux et la génétique sont si faciles à contrôler. Ils ont enlevé des membres des classes dirigeantes, y compris des leaders politiques.
En utilisant ces humains, ils ont commencé un nouveau programme d’hybridation qui a pris plusieurs générations à perfectionner. Leur but était d’atteindre une répartition génétique humaine/reptilienne de 50/50. Cela produirait un Reptilien d’apparence humaine qui pourrait facilement passer de Reptilien à humain, et inversement. Le changement de forme était accompli simplement en se concentrant sur les gènes que l’hybride souhaitait ouvrir, ou enfermer, selon le cas.
Pour ce programme, les Reptiliens ont engagé l’aide des Siriens qui avaient la technologie pour mettre en place un tel programme. Les Siriens en savaient beaucoup sur les altérations génétiques et la programmation mentale, qu’ils partageaient librement avec les Reptiliens.
Une fois le programme d’hybridation terminé, les dirigeants sumériens étaient maintenant des Reptiliens métamorphosés. Les nouveaux hybrides Reptiliens sont devenus l’élite de cette culture. Leur sang, à cause de l’augmentation de l’ADN reptilien, contenait plus de cuivre. Comme le sang à base de cuivre devient bleu-vert en s’oxydant, ces hybrides reptiliens étaient appelés “Bluebloods”.
Le gouvernement américain est probablement la cible principale des métamorphes reptiliens actuels. Votre attention est attirée par les globes oculaires à fente verticale qui se transforment en de nombreux chefs militaires américains – Norman Russbacher, Rupert Murdock, etc. Nous avons suggéré de nouvelles règles exigeant que toutes les décisions et tous les votes du gouvernement aient lieu dans un air contenant 20% d’oxygène, pour tuer les métamorphes.
Les Bluebloods ont rapidement réalisé qu’avec un partage génétique 50/50 entre humains et reptiliens, il était nécessaire de se marier entre eux pour maintenir le partage 50/50 nécessaire à la métamorphose. Lorsque la division s’accentuait trop vers le côté Reptilien, la métamorphose devenait difficile et il était impossible de garder une forme humaine. Dans ces cas, il a été découvert que l’ingestion d’hormones humaines, de chair et de sang, permettait aux Reptiliens de conserver une forme humaine.

Il était nécessaire de conserver une forme humaine pour ne pas effrayer la population, qui n’était plus habituée à la forme reptilienne. Le contrôle des masses était plus facile lorsque les ordres venaient d’un humanoïde. La forme Reptilienne était maintenue aux icônes et légendes religieuses. Les statues de leurs dieux et déesses reflètent l’influence reptilienne, montrant même une femme reptilienne tenant un bébé hybride.
Les Bluebloods reptiliens métamorphes ont demandé aux Siriens de les aider à entretenir quotidiennement leurs formes humaines. Les Siriens ont déterminé que nourrir les hybrides avec des hormones humaines et du sang sous une forme animale modifiée serait le moyen le plus facile de le faire sans être remarqué par la population.
L’animal sacrificiel utilisé par la plupart des peuples du Moyen-Orient était le sanglier, les Siriens l’ont donc choisi comme base de ce nouvel hybride animal. La génétique humaine a été mélangée à celle du sanglier pour créer le cochon domestiqué. Cet animal était servi quotidiennement aux Bluebloods afin de maintenir temporairement leur forme humaine jusqu’à ce qu’ils puissent utiliser un véritable humain lors d’une cérémonie sacrificielle.
Le cochon domestiqué étant une combinaison de génétique humaine et animale, le manger est une forme de cannibalisme. Cela explique pourquoi les Hébreux le considéraient comme impur à manger. C’est également la raison pour laquelle le porc est considéré comme l’animal le plus intelligent de la planète, pourquoi la peau de porc peut être greffée directement sur l’homme en cas de brûlure, et pourquoi les valves cardiaques de porc peuvent être utilisées chez l’homme sans grande difficulté. Les médicaments contre le cancer et autres produits chimiques sont souvent testés sur des porcs avant les humains.
La fréquence du porc domestiqué, ou esprit de groupe, est le véhicule parfait pour les espèces animales avant d’entrer dans la forme humaine dans leur progression évolutive. À bien des égards, les porcs peuvent être considérés comme une forme d’humanité. Dans une moindre mesure, il en va de même pour les chats.
Au fil du temps, la civilisation de Sumer a décliné et s’est transformée en d’autres cultures. De vastes migrations de Sumer vers d’autres lieux d’Asie centrale ont eu lieu. Les peuples migrateurs ont emmené avec eux leurs chefs Blueblood, qui constituaient leur royauté et leurs rois.
Les Sumériens sont connus sous le nom de sum-aryens, ou tout simplement d’Aryens. Ils se sont répandus à travers l’Asie, dans les steppes de Russie et dans le nord du sous-continent indien. En Inde, ils ont rencontré les Dravidiens à la peau sombre, qui étaient des restes reptiliens de la Lémurie. Les Dravidiens ont été repoussés vers le centre et le sud de l’Inde, tandis que les hybrides aryens ont pris le contrôle du nord et des contreforts de l’Himalaya. Les chefs aryens, tous des sangs bleus, sont devenus les sultans et les rajas de la légende et de l’histoire. Les Sumériens ont également créé la Babylonie.
Les Sumériens ont également migré vers la région du Caucase, où se sont développés les Khazars. À partir de la région du Caucase, les rois de sang bleu et leur peuple se sont répandus vers l’ouest, en direction de l’Europe, donnant naissance aux Francs, aux Cambriens et aux Teutoniques. Ces nationalités étaient également manipulées par diverses cultures extraterrestres telles que les Antarians, les Arcturiens, les Aldébarans, les Tau Cetians et d’autres vestiges des Lyraens, comme les Atlans. Les Atlans localisés ici sont finalement devenus les Celtes.
Pour revenir un peu en arrière, j’ai dit dans un chapitre précédent que les descendants des Sumériens hybrides reptiliens sont allés en Asie centrale et au Moyen-Orient. Ils se sont surtout établis dans les montagnes du Caucase et sont devenus les Khazars. De là, ils se sont répandus à l’ouest vers l’Europe, donnant naissance aux identités nationales des Vikings, des Francs, des Teutoniques et des Russes. N’oubliez pas que lorsque l’Atlantide a sombré, certains de ces réfugiés sont allés en Europe occidentale et sont devenus les Celtes. Certains sont allés en Grèce et d’autres dans la péninsule italienne. Ces peuples étaient là avant l’arrivée des hybrides. C’est pendant la période intermédiaire entre la destruction de l’Atlantide et l’arrivée des descendants des Sumériens que d’autres groupes extraterrestres ont commencé à ajouter leur mélange génétique au pot et à développer des cultures individuelles basées sur leurs mondes d’origine.
Ces chefs de file des sangs bleus ont également infiltré les peuples du Moyen-Orient, comme les Cananéens, les Malachites et les Kittites de la Bible.

Au même moment, en Égypte, les Siriens réorganisaient les descendants atlantes, connus sous le nom de Phéniciens. Les Phéniciens avaient les cheveux blonds, les yeux bleus, avec quelques personnes aux yeux verts et aux cheveux roux parmi eux. Les Phéniciens ont colonisé la côte du Moyen-Orient et les îles britanniques. Ils ont même colonisé certaines parties du nord-est du continent nord-américain, jusqu’à la région des Grands Lacs. On trouve encore dans les forêts d’Amérique du Nord certaines de leurs mines et des tablettes de pierre sur lesquelles ils écrivaient.
Les Siriens ont également créé génétiquement les anciens Hébreux. Le peuple juif est en fait une combinaison de ces Hébreux génétiquement manipulés et des Sumériens. Ce peuple juif a ensuite été relâché dans le territoire palestinien. Le nom de Palestine vient d’un peuple ancien, les Philistins, qui étaient en fait des Phéniciens.
Tous ces peuples se sont mélangés dans les plaines côtières de la Palestine et ont créé une nouvelle religion basée sur le sacrifice et un contrôleur étranger vengeur, qu’ils ont appelé Dieu, ou Elohim.
De même, lorsque les Aryens se sont mélangés aux Dravidiens en Inde, ils ont créé la religion hindoue, qui est en fait une recréation de la hiérarchie à sept niveaux des Reptiliens. Le système de castes de l’Inde est une copie directe de la division des fonctions reptiliennes.
Au moment où tout cela se passait en Asie occidentale et centrale, les Rigéliens développaient les restes de la Lémurie qui s’étaient échappés sur la côte de l’Asie orientale. Les Rigéliens étaient une civilisation humaine qui était contrôlée, et finalement assimilée, par les Reptiliens. Les Rigéliens ont aidé les Reptiliens de la Terre Intérieure à développer un hybride incluant de l’ADN Rigélien. Les hybrides Rigéliens/Reptiliens ont établi des dynasties dans ce qui est aujourd’hui le Japon et la Chine, qui se sont développées indépendamment de leurs cousins occidentaux.
Dans leur manie du contrôle, les Reptiliens ont utilisé les différentes races qui ont donné de l’ADN au projet humain original. Ils surveillaient fastidieusement ces sections d’hybrides apparentés afin de déterminer lequel était le mieux adapté pour un contrôle global et lequel pour la soumission. Tous les hybrides pouvaient être contrôlés par le cerveau reptilien qui les connectait aux schémas mentaux reptiliens, mais certains étaient plus contrôlables que d’autres.
En Europe, les Bluebloods ont insidieusement pris le contrôle des différentes tribus et groupes, devenant leurs rois et leur royauté. Ils ont infiltré l’expérience arcturienne, appelée les Étrusques et ont commencé à créer un nouvel empire mondial par le biais des Romains. Ces Bluebloods européens ont ensuite entièrement éliminé l’expérience antarienne en Grèce, et ont lancé leur plan de globalisation à travers l’Empire romain.
Les Reptiliens ont même offensé les Siriens en infiltrant l’expérience égyptienne et en y implantant leur religion.
Les hybrides reptiliens sont devenus comme l’endométriose du monde connu, se développant lentement dans tous les domaines et créant un contrôle par le biais du système Blueblood.

Le contrôle mental par la religion

La première religion sur Terre était le système de croyance reptilien apporté par les colons de la Lémurie. Leur religion croyait en un Dieu-esprit qui contenait une hiérarchie, ou un système de castes. Ce système de castes a été extrapolé aux différentes espèces reptiliennes incorporées dans l’Empire Draco. Chaque espèce avait sa propre place dans la structure de leur société. Chaque individu connaissait ses fonctions et respectait ces limites. Violer ces règles signifiait la mort.
Les Reptiliens fonctionnent comme un esprit de groupe, ce qui signifie qu’aucun Reptilien ne peut prendre une décision pour lui-même. Seule la caste supérieure, ou celle des ailés, a un semblant d’individualité. Ils étaient, et sont toujours, les leaders.
Quand cette religion a été amenée à Sumeria, le système de castes a été infusé dans la société comme une hiérarchie religieuse. Rappelez-vous que les colons de Sumeria étaient des réfugiés de Lyrae/Mars/Maldek. Comme les Atlantes, ils ont conservé le système de croyance original de la culture lyraenne. Le système de croyances lyraen encourageait l’individualité, tout en promouvant le service aux autres comme une voie vers l’épanouissement personnel. Les Lyraens croyaient que les personnes aux cheveux roux étaient des connecteurs de l’Esprit-Dieu, et en tant que tels, ils les utilisaient comme oracles.
Les Reptiliens vénéraient les êtres transparents des plans astraux comme leurs créateurs. Les êtres transparents ont une conscience de masse, comme une Oversoul. Ils sont fondamentalement non sexués, bien qu’en termes de réalité physique, leurs caractéristiques et leurs traits les rendent plus masculins que féminins.
Lorsque les Reptiliens ont apporté cette religion aux Sumériens, ils ont pris soin de l’introduire de manière à ce qu’elle soit acceptée et suivie. D’abord, ils ont créé une base de genre pour une population soucieuse du genre. Ensuite, ils ont instillé la peur pour contrôler les schémas mentaux. Intelligemment, ils ont conçu une religion basée sur un système de contrôle mâle-femelle, dieu-déesse. Le dieu masculin s’appelait Nimrod et la déesse, Semiramus. Ils sont dépeints comme mi-humains, mi-reptiliens. Leurs apparences étaient destinées à effrayer les humains pour les soumettre.
Nimrod et Sémiramis sont finalement devenus les Osiris et Isis d’Égypte, ainsi que les Apollon et Athéna de Grèce, parmi de nombreux autres dieux. Tous utilisaient le thème du mâle/femelle, du dieu/déesse, car il représentait l’androgynie reptilienne originelle et la séparation du prototype humain en mâle/femelle, Adam/Eve.
En raison de la tendance “masculine” du peuple transparent, et bien qu’ils soient eux-mêmes androgynes, les Reptiliens préfèrent le mâle puissant à la femme. Ils ont représenté leur androgynie à Sumer en plaçant trois cornes sur le Dieu Reptilien, Nimrod. Il y a plusieurs niveaux de symbolisme à cela :
Le pénis et les deux testicules.
Deux énergies s’unissant pour en créer une troisième, c’est-à-dire le prototype humain.
Les trois niveaux d’existence : hyperespace, astral et physique.
Les trois niveaux de conscience : conscient, subconscient et superconscient.
L’androgynie menant aux sections masculine et féminine.
Ainsi, le nombre trois était un symbole important pour les Reptiliens sur Terre. Ils le représentent de nombreuses façons, notamment par le lys, ou fleur de lys avec ses trois points. Ils utilisent également le scorpion avec son dard et ses deux griffes perçantes.
La version avancée du scorpion est l’aigle, qui représente le scorpion dans sa forme supérieure. Pour cette raison, l’aigle en est venu à représenter l’élévation d’une forme inférieure à une forme supérieure. Il représente le pouvoir et la mondialisation. Comme c’était un oiseau de proie, il était capable de capturer tout ce qui se trouvait sous lui, en particulier la nourriture vivante. Pour ces raisons, les Romains utilisaient toujours un aigle sur leur bâton lorsqu’ils marchaient dans une ville ou un pays.
La plupart des gens ne réalisent pas que tous les oiseaux descendent des dinosaures reptiliens. De nombreux logos d’entreprise et super-héros d’aujourd’hui sont dotés d’ailes. Les ailes représentent également les dirigeants reptiliens ailés de l’échelon supérieur de l’organigramme des Reptiliens/Illuminati.
À un demi-continent de là, en Chine, les vestiges de la Lémurie ont créé un système d’Empire dominé par les hommes. Ici, l’empereur mâle avait toujours une impératrice. On disait au peuple que l’Empereur et l’Impératrice étaient les descendants du Dieu-Soleil. Le symbole de l’Empire était le dragon, une autre figure reptilienne. Cette famille “royale” a créé une dynastie qui a régné sans partage pendant des millénaires.
La religion reptilienne chinoise s’est répandue dans toute l’Asie orientale, tandis que la version sumérienne a serpenté en Asie centrale et occidentale. La diffusion de ces religions a été intentionnellement contrôlée depuis la population reptilienne souterraine, principalement concentrée au Tibet. En regardant une carte du monde, on peut facilement voir que c’est le meilleur emplacement de base souterraine en Asie pour atteindre toutes les zones du continent. Ces Reptiliens ont été aidés par des êtres de Sirius B qui ont développé les philosophies bouddhistes, ainsi que par un groupe de Lyraens renégats essayant de reproduire une civilisation lyraenne sous contrôle reptilien. Étranges compagnons de lit !
Au même moment, en Inde, les réfugiés reptiliens lémuriens ont créé un système de castes qui était une réplique directe de la hiérarchie reptilienne, des ouvriers inférieurs/intouchables aux brahmanes/ailés. Cette culture indienne/reptilienne est restée localisée, écrivant les anciens Vedas et construisant des temples aux différents dieux reptiliens.
Pendant ce temps, les Égyptiens, qui étaient des réfugiés atlantes/lyraens, étaient en train de construire une nouvelle civilisation à partir des vestiges de leurs deux principales civilisations ancestrales qui ont été détruites. Les êtres de Sirius A les ont aidés, car ils ont été un facteur important dans les interactions de l’Atlantide.
Comme indiqué précédemment, en Égypte, les dieux reptiliens étaient connus sous le nom d’Osiris et d’Isis. La panacée égyptienne des dieux comprenait une grande variété de créations hybrides, mi-humaines, mi-animales. Cela rappelait les expériences hybrides atlantes qui ont trouvé leur chemin dans la culture égyptienne, et qui ont été promues par les Siriens qui préparaient cette culture pour une prise de pouvoir reptilienne.
Les Atlantes étaient tellement ancrés dans le système de croyance original des Lyraens, qu’il a fallu plusieurs millénaires aux Reptiliens pour s’imposer dans cette culture. Maintenant que les restes étaient dispersés sur la Terre et sans cohésion, il était facile d’envoyer des infiltrés (des traîtres) pour faire évoluer le système de croyance vers une saveur reptilienne. Cela a commencé avec l’introduction du chat comme point focal du culte.
Dans le système stellaire Sirius A, le monde principal est appelé Khoom. L’ancien nom de l’Égypte est Khem. Il y a aussi une corrélation avec le Mexique. Certains chercheurs affirment que la baie de Campeche se traduit par la baie de l’ancienne Égypte, indiquant un lien entre l’Égypte et la péninsule du Yucatan. Ce n’est pas le cas. Les Siriens qui ont interagi avec l’Atlantide ont nommé cette région d’après leur monde d’origine, et ont ensuite transmis ce nom à la nouvelle culture de réfugiés en Égypte.
Notre information est que le mot KHEM pour Egyptaus (Égypte) signifiait la NOIRUR – pour le sang nubien noir ou foncé à base de cuivre de la lignée de Thoth / Enki RA – qui l’a fondée. La culture noire zouloue, dont le nom pour Dieu – ENKI comme dans le KILIMANJARO – suggère leurs propres origines génétiques noires avec Enki (RA – abRAham) et son fils Thot, en est une preuve. Plus tard, le mot KHEM, qui signifie trou NOIR, est devenu alchimie et chimie – à partir du principe d’IMPLOSION de la CAPACITÉ de FAIRE des trous noirs (ce que permet la fractalité de la valence des électrons de l’or). L’alchimie du cœur est donc la capacité de fusion qui résulte du perfectionnement de la compression (compassion) et de l’implosion.
Une autre planète en orbite autour de Sirius A est un monde appelé Kilroti. Ici, les Siriens ont créé des êtres félins de haute intelligence. Ces êtres félins sont appelés le Peuple Lion. Dans les années 1970 et 1980, le gouvernement a créé un dessin animé pour les enfants qui décrivait ces êtres.

Dans les hauts niveaux astraux, il existe une race éthérique d’êtres-lions qui sont dorés, ont des ailes et des yeux violets. Le nom de cette race est Ari. Ari est aussi le vieux mot hébreu pour lion. Leur fréquence est plus puissante que celle des dauphins. Les Ari ont créé le Conseil Ohalu qui gouverne le système stellaire Sirius A.
Cela correspond de manière intéressante à l’opinion d’Anna Hayes (livres de la série Voyagers et Amenti) qui affirme que la RAISON pour laquelle le Sphinx a la forme d’un lion ou d’un lion-chat est que les anciens des étoiles des Annunaki (Nephalim) interventionnistes étaient léonins ou ressemblaient à des chats/lions. Il était donc politiquement correct pour les Annunaki déchus de prétendre que LEUR Dieu était l’être Lion. Si votre Dieu est plus fort que celui de vos ennemis, vous avez un problème de guerre, donc votre statue (le Sphinx) prouve que vous avez le bon Dieu (le Lion ancien de Sirius) de votre côté.
Nous nous demandons pourquoi Swerdlow n’a pas suggéré que ARY – un …. signifie An-nunaki basé sur le LION – au lieu de sum-aryan.
Les Kilroti ont été générés en mélangeant la génétique des Siriens avec l’énergie des Ari. C’est ce qui a été apporté à l’Egypte ancienne. Comme l’énergie non-physique est descendue dans la réalité physique, l’ADN s’est formé qui pourrait être utilisé pour créer la vie corporelle.
Cet ADN a ensuite été mélangé à l’ADN de l’homme et du lion sauvage pour former le chat domestique commun que l’on trouve sur Terre. Le chat a été donné à chaque maison de l’ancienne Égypte, et programmé pour partir la nuit afin de faire un rapport à ses contrôleurs extraterrestres. C’est pourquoi les chats ont, jusqu’à aujourd’hui, le besoin de sortir la nuit. Cela explique aussi leur nature distante.
Les Siriens ont incorporé le culte de l’idole chat dans la religion égyptienne pour assurer la perpétuité de cette méthode d’espionnage. Les Siriens ont également construit le Sphinx comme un rappel symbolique du mélange de la génétique humaine avec la fréquence du lion. C’était une façon de lier énergiquement la civilisation future aux Siriens. Le Sphinx a été conçu pour faire face à l’étoile du matin Sirius A tous les jours. Le visage du Sphinx est identique à celui du monument de Mars qui regarde la Terre vers le Sphinx.
La technologie sirienne a construit les complexes sur le plateau de Cydonia sur Mars, à l’arrivée des premiers réfugiés lyraens. Les nouveaux Martiens n’étaient pas au courant des liens étroits entre les Siriens et les Reptiliens.
Les pyramides originales, construites après la destruction de l’Atlantide, étaient des points d’énergie. Elles avaient les mêmes formes sous terre qu’en surface, ce qui en faisait des octaèdres. En leur centre se trouve un tétraèdre. Cette forme maîtresse est l’archétype du symbole de la totalité de l’esprit divin. Tout ce qui se trouve en son centre exact est absolument protégé. L’octaèdre est également la forme de l’antenne Delta-T utilisée dans le cadre du projet Montauk. Cette forme, lorsqu’elle est alimentée par les codes de couleur appropriés, provoque des failles interdimensionnelles, créant des vortex et des trous de ver. Les rituels effectués à ce point central produisent de vastes énergies qui peuvent être transmises par l’hyperespace à n’importe quel endroit de la création.
Nous avons vu Preston Nichols faire tourner l’antenne Delta T – octa de Montauk – en modèle réduit – lors de diverses conférences psychotroniques. Il semble que ni lui ni Swerdlow n’aient compris la raison pour laquelle elle a été appelée plus tard DECA DELTA – car ce n’est que lorsque l’octa/cube est tourné en dodeca que l’on obtient une compression implosive qui devient une accélération supraluminique et pénétrante dans le temps à la vitesse de la lumière C. Observez l’antenne dodéca requise pour le voyage dans le temps dans le film “CONTACT”.
Certains chercheurs affirment que les pyramides étaient des stations de pompage pour les affluents souterrains du Nil. Ceci n’est que partiellement vrai. L’eau étant un amplificateur électromagnétique, elle était utilisée pour entourer la chambre rituelle située dans le Delta-T afin de renforcer l’énergie rituelle. Grâce à ces méthodes, les anciens Égyptiens contrôlaient le temps, détruisaient leurs ennemis, créaient des portes des étoiles et renforçaient leurs énergies reptiliennes lors des cérémonies. C’est aussi pourquoi le projet Montauk était situé près de grandes quantités d’eau.
La Grande Pyramide fait partie d’une grille de protection du système solaire, reliant les monuments de la Lune et de Mars afin de produire un champ de force pour repousser les envahisseurs. La Grande Pyramide est également reliée à d’autres points de la Terre, tels que Stonehenge, un cristal atlante submergé, Tiahuanaco, Ayers Rock et la Pyramide blanche en Chine occidentale. Ensemble, ils forment un champ de confinement énergétique semblable à une clôture électrique. Le projet HAARP en Alaska exploite ce champ.
Pendant ce temps, une culture dynastique similaire aux dynasties chinoises reptiliennes se formait en Egypte. La religion de contrôle reptilienne basée sur Osirus et Isis s’est étendue au nord-est de l’Afrique et au Moyen-Orient. Dans le même temps, le culte sumérien reptilien de Nimrod et Semiramus se répandait en Asie centrale.
Une unification de ces croyances était nécessaire pour accomplir le plan établi depuis le début. C’est pourquoi Abraham est né dans la ville sumérienne d’Ur et s’est dirigé vers l’ouest, vers le Moyen-Orient. Ce n’est pas par hasard que les disciples d’Abraham se sont retrouvés en Égypte, où les Siriens ont ensuite créé les Hébreux. Les Hébreux étaient destinés à être le prototype culturel du monde futur. C’est pourquoi ils ont été programmés pour errer sur toute la Terre et influencer toutes les cultures existantes.
(Encore une fois, les italiques sont les commentaires de Dan Winter) Cela impliquerait que si Enki est en fait le RA dans abRAham – que ses exploits de génie génétique avec son sperme pour rendre Eve fertile en utilisant l’œuf cro-mag implanté dans sa demi-sœur Draco Inanna / Ninhursag – – faisait partie d’un plan plus insidieux de sa famille Sirian AN ? Il est logique que ses exploits descendent de UR car c’est le nom de la lignée DRAC. (n-ibi-URu, URushalaem / Jérusalem, il-UR-u, h-ibi-URu / Hébreu, ur-man /roman/roman, UR-ban). Nous devrions nous attendre à ce que le père (en partie DRAC ?) qu’il partageait avec Yahweh Enlil, soit à moitié une machine borg (Hark-onen, Sarkdauer, Dark Vader…etc). Il est également logique que le père d’Enki, AN = antu, le DIEU SOLEIL sirien (tuethe de dANaan – le peuple des Dieux) (appelé BIKI par les aborigènes australiens) – ait pu agir de manière distante, et même apparemment sans cœur pour les créatures-petites de la Terre, les pathétiques esclaves borgs. Aujourd’hui, la description que fait Swerdlow de la politique de Sirius A correspond parfaitement à cette image. Ils se tiendront à l’écart, ayant vendu des armes aux deux camps, attendant impartialement de voir qui gagne – et supposent que l’éducation et l’évolution nécessitent le versement de sang. Très lié à la politique des familles de munitions d’armes de l’Europe de l’Ouest (probablement dans le groupe familial de Bush) qui ont obtenu un grand retour d’entreprise pour leur investissement en payant pour le dispositif scalaire sub-sonique (un vibrateur à basse fréquence près de la tour) qui a fait tomber les tours jumelles de New York (prouvé par la trace sismique).
Notre supposition qu’Enki (Râ, Abraham, Aton, Thot, Hermès et le mythe / la lignée Akhanaton – Moïse – Jésus qu’ils ont engendré) était coloré pour essayer d’empêcher la consommation parasitaire totale de la lignée sanguine tak-adama (adam et eve) (vous et moi) même contre les souhaits les plus DRAConiens de sa famille – parce qu’il est essentiellement tombé amoureux de sa propre création génétique. Et il est même possible qu’il ait perçu que les lignées qu’il a croisées pourraient être le vaccin dans les guerres d’Orion, donnant une chance aux humanoïdes restants de nombreuses cultures stellaires, s’ils pouvaient (béatitude) enflammer leur ADN pour créer suffisamment de gravité pour dépasser leurs ancêtres parasites créateurs…. (le BST de wingmakers.com)
Avec tout cela en toile de fond, les Bluebloods reptiliens devaient maintenant former un empire mondial qui engloberait les cultures qu’ils avaient inspirées. Ils devaient contrer les autres groupes extraterrestres qui avaient travaillé diligemment en Europe pour créer plus de civilisations humaines.

Draco

Créés par un groupe d’ET, les créateurs ont voyagé dans le temps et l’espace avec du matériel génétique pour soutenir la désintégration de la civilisation Lyraen. Il existe sept types différents de races de Draco, le groupe de tête étant une créature ailée de type reptilien de sept à huit pieds de haut. Au-dessus est représenté un guerrier utilisé pour conquérir et occuper une planète. Le Draco élancé de quatre à cinq pieds, semblable à un lézard, effectue des tâches subalternes et aide aux enlèvements.
Des êtres durs et guerriers qui ressentent peu d’émotions, les Draco n’ont aucun respect pour la culture ou les autres êtres. La plupart des Draco sont androgynes et se reproduisent par parthénogenèse, ou clonage. Un groupe spécial, entièrement masculin, crée des races hybrides qui conquièrent les autres.
La Lune de la Terre est un planétoïde Draco placé en orbite il y a des lustres, à l’époque de la colonisation lémurienne. Avec l’intention de diviser et de conquérir, ils sont connus pour être brutaux, comme avec Rigel en faisant bouillir les océans, en brûlant les masses terrestres, etc. Les Draco ont de vastes bases souterraines sur Terre et des colonies sur Vénus.
Une seconde Lune a été stationnée au-dessus de la Terre. Elle est arrivée derrière la comète Hale-Bopp en 1997. Ce sont de purs Reptiliens. Les hybrides, les Illuminati, ont le contrôle de la Terre.
note de bas de page :
1. Les Siriens étaient en guerre contre le système d’Orion. Cette hostilité existe encore aujourd’hui. C’est intriguant car les êtres d’Orion étaient autrefois très humains, en tant que colons Lyraen, et ont ensuite été pris en charge par les Reptiliens. Cependant, les Siriens et les Reptiliens font du commerce entre eux et les êtres de Sirius A vendent des armes aux Dracos ! Une situation politique complexe en effet.
2. La comète a également fait basculer la planète Uranus sur le côté. C’est la seule planète connue qui tourne du nord au sud au lieu de l’est à l’ouest.
Voici des extraits du livre :
Montauk : The Alien Connection, par Stewart Swerdlow.
Édité par Peter Moon, Expansions Publishing Co.
Les commentaires en italique sont de Dan Winter, le reste est une citation directe du livre – pages mentionnées…
p.36-40

Parlant successivement de droite à gauche, le premier était une grande créature reptilienne qui ressemblait à un lézard engoncé dans un uniforme noir. Il parlait avec un sifflement dans une langue qui semblait gutturale et sévère. Simultanément, j’ai entendu le sens de ses mots dans ma tête. Membre d’un vaste empire qui s’étendait sur une grande partie de la galaxie, son peuple tente d’occuper tous les systèmes stellaires des franges extérieures de cette galaxie, pour finalement se frayer un chemin vers l’intérieur. Transfuge, il conseille maintenant ce conseil sur les activités possibles de ces forces d’invasion.
Selon le lézard, la Terre a été envahie il y a plusieurs milliers d’années par une armée de son peuple qui est arrivée dans un énorme vaisseau qui est maintenant la lune de la Terre.
De nombreuses sources, dont les données sismiques de la NASA, confirment que la lune est une structure métallique creuse, remorquée ici, et infestée intérieurement de Gris et de Dracs.
Un autre vaisseau de ce type est en route, dit-il, destiné à arriver avant la fin de ce siècle (selon notre calcul du temps).
Plusieurs sources, dont Alex Collier, ont insisté sur le fait que des planétoïdes artificiels, comme ceux de Hale Bopp, se dirigeaient vers nous dans des queues de gravité de comète, remplies de Dracs envahisseurs. Les croiseurs solaires en orbite proche du soleil et du mercure – visibles sur plusieurs sites Web – en seraient des exemples. Le matériel andromédien d’Alex prévoyait spécifiquement que la comète laisserait tomber les vaisseaux d’invasion sur une orbite temporaire proche de Mercure.
Après avoir été chassé de la Terre par les colons de l’Empire lémurien, son peuple est entré dans la clandestinité.
La plupart des histoires de l’époque lémurienne suggèrent que la fin du continent lémurien était une guerre avec une race reptilienne, que les humanoïdes ont gagnée contre les reptiliens – mais au prix de l’environnement – forçant le reste des humanoïdes survivants à se cacher sous terre – où leur sang est devenu plus rouge et dépendant du fer pour lier l’oxygène (par opposition au reste des humanoïdes qui ont fui à ce moment-là en grande partie vers Sirius et les Pléades où ils sont devenus plus bleus / sang de cuivre).
Là, ils restent en stase jusqu’à ce qu’ils soient réactivés par le vaisseau qui arrive. Ces reptiliens maintiennent également des bases sur Vénus et sur certaines lunes des planètes extérieures. Comme son peuple est exclusivement masculin, ils ont créé des femelles dans le seul but de se reproduire. Malgré cela, le clonage est leur principale méthode de reproduction. En conclusion, le lézard a ajouté que je convertirais un jour son peuple à la Lumière car mon âme a été un émissaire pour eux il y a de nombreuses années. Se souvenant de moi, ils respecteraient ce que je leur dirais.
Le prochain à prendre la parole était un être de type amphibien qui ressemblait beaucoup à la créature du lagon noir : visqueux et humide, son corps était recouvert d’une peau écailleuse gris verdâtre. Respirant lourdement, ses pensées ont inondé mon cerveau. Sa civilisation était la première habitante de la Terre avant l’arrivée des autres. À cette époque, la Terre était principalement composée d’eau et de marais. Dévastée par les hommes et les extraterrestres, il ne reste que quelques poches de son peuple au plus profond des océans. De temps en temps, ils viennent sur la terre ferme pour s’exposer au soleil, créant ainsi la base des légendaires sirènes et hermines. Cette espèce a travaillé en étroite collaboration avec les Atlantes avant le naufrage de ce continent. Elles servaient de liaison entre l’humanité et les baleines et les dauphins. Il dit que ces mammifères marins sont des races avancées d’une autre galaxie. La plupart de son peuple a été transporté hors du monde vers les océans souterrains de Neptune. Cette manœuvre a été facilitée par des groupes ET bienveillants. Il m’a ensuite dit que j’avais de l’ADN de dauphin et que je pouvais donc apprendre à communiquer avec son espèce afin d’aider l’humanité et les systèmes dauphin/baleine.
Ensuite, un être de l’autre côté de la table a pris la parole. Ressemblant à un petit humain aux cheveux noirs, ses yeux étaient si sombres qu’ils brillaient presque. Ses yeux semblaient transpercer les miens, et j’avais du mal à le regarder. Prétendant représenter la Fédération des planètes de cette galaxie, il a dit qu’il y avait plus de 120 civilisations membres différentes. Un jour, la Terre sera invitée à s’y joindre, mais seulement si elle réussit à repousser la force d’invasion. Sinon, la Terre pourrait devenir une cible de la Fédération jusqu’à ce que les reptiliens soient éliminés.
Cet humain aux cheveux noirs a dit que j’avais été choisi pour parler avec tous ces extraterrestres parce que chaque espèce avait contribué à la création de mon ADN. J’ai été créé dans le but génétique exprès d’appartenir à de nombreux groupes différents. De ce fait, chaque groupe serait plus enclin à m’écouter et à accepter mes idées puisque je leur appartiens partiellement. Poursuivant, il a dit que mon âme-personnalité avait accepté cette mission il y a longtemps, subissant une formation dans de nombreuses galaxies et univers alternatifs. Il a dit qu’une grande partie de ce qu’ils me disaient maintenant resterait cachée dans ma mémoire cellulaire jusqu’à ce que chaque élément d’information devienne nécessaire. Les épreuves et la tristesse futures me conditionneraient pour ma mission. Ne voulant rien entendre, je me suis crispé au point de vomir. La dernière chose dont je me souvienne, c’est que j’étais toujours sur la chaise et qu’un autre être me parlait.
Cette créature était d’un blanc grisâtre pâle. Il avait de grands yeux ronds et noirs et un long nez. Un court rideau de tissu se drapait à l’arrière de sa grosse tête. Sa bouche fine ne bougeait pas alors qu’il prononçait des mots dans ma tête. Avec une attitude dure, ce gris prétendait être originaire du système stellaire de Rigel. Bien qu’il ne voulait pas faire partie de cette réunion, ses supérieurs ont insisté pour qu’il y assiste. Son travail consistait à surveiller les procédures puisque je faisais autrefois partie de leur race, moi aussi. Son monde natal faisait autrefois partie de la civilisation Lyraen. Après la désintégration de cette culture, les reptiliens ont envahi sa planète. Maintenant, son peuple fait partie de cet empire et en tant que tel, il fait ce qu’ils veulent. De temps en temps, il envoyait ses ouvriers, de plus petites créatures grises, pour me surveiller. La plupart du temps, je ne m’en souvenais que comme d’un mauvais rêve.
Michael Ash – le supposé chef empathe temporel de Montauk – m’avait décrit combien les nombreux Rigéliens qu’il avait rencontrés à Montauk étaient désagréables et interventionnistes. Aussi, notamment dans les matériaux de Buehler / Thoth – Thoth (fils d’Enki / Adonai / Ra / Hermès) insiste sur le fait que son sang est bleu / noir parce qu’IL EST DE RIGEL EN ORION. Je soupçonne que c’était la famille ancestrale de la mère d’Enki/Ra, AIDA, qui était le Drac ailé. “Ptah Taal” (Thot – Nubien – sang bleu et noir – était la raison pour laquelle le nom original de l’EGYPTE était KHEM – qui signifie de la NOIRURE – le terme alCHEMy signifie donc – science de la fabrication des trous noirs. C’est Thoth – la famille d’Hermès qui a fécondé Aksenpaten – ce qui est devenu l’histoire de Tut / Magdalen – et la MADONNA NOIRE). Dans les papiers d’Alex Collier – Andromedan (Defending Sacred Ground – etc.), lisez sur l’origine du terme PTAH en Egypte (la lignée de RA /ENKI) du terme PTAH TAAL – signifiant 11ème dimension ou Tribu des Oiseaux – mais plus probablement DRAC AILÉ ou CIAKAR ou MOTHMAN – La source de la psychokinésie dans l’ADN – ENKI – RA – AbRAham – a utilisé son propre sperme pour rendre Adam et EVE fertiles. (lire Le retour d’Enki-
Il arrivera un moment où ces gris seront en guerre avec certains des mondes représentés à cette réunion. Mon travail consisterait alors à surveiller les activités et à rapporter les résultats à mes contrôleurs. Mon corps contient des produits chimiques nécessaires à sa race. Le gris a dit que sa race avait aussi l’apparence humaine jusqu’à ce que la guerre contamine leur environnement, les faisant dégénérer génétiquement. Mon corps leur a été présenté comme un gage temporaire d’espoir et de paix. Autorisés à utiliser mes gènes dans le but d’améliorer leur espèce mourante, ils ne pouvaient pas me blesser intentionnellement, me kidnapper de façon permanente ou me permettre de me souvenir de ce qu’ils avaient fait pour obtenir ce dont ils avaient besoin de moi. Telles étaient les règles que tous respectaient pour maintenir le statu quo tout en bénéficiant de ma création.
La fois suivante où Preston a utilisé les procédures de Wilhelm Reich, il a apporté son magnétophone. Une entité se faisant appeler Tubor est entrée dans mon corps avec une telle force que j’ai frissonné et que j’ai failli tomber par terre. Prétendant être le contrôleur Draco d’une mission visant à préparer la Terre à l’occupation, Tubor s’inquiétait surtout des autres influences aliens et humaines sur la population qui pourraient contrecarrer leurs plans. Ces êtres reptiliens étaient extrêmement méchants et hostiles envers quiconque les questionnait. Tubor a déclaré qu’il était dégoûté par mon corps et qu’il détestait la façon dont un humain se sentait. Les humains étaient considérés comme faibles, fragiles et trop enclins aux réactions émotionnelles.

Insistant sur le fait que j’avais un contrat avec eux qui leur permettait d’utiliser mon corps avant leur arrivée officielle, Tubor a déclaré que j’étais également destiné à servir de liaison pendant l’invasion. Utiliser un humain de cette manière permettrait aux deux parties de comprendre l’état d’esprit de l’autre. J’avais soi-disant accepté parce que j’étais autrefois l’ambassadeur sirien sur leur monde natal ainsi que sur Arcturus et une planète appelée Umo. En tant qu’ambassadeur Sirien, j’avais réussi à négocier un contrat technologique entre le Draco et les Siriens, Sirius A acceptant de fournir au Draco de la haute technologie en échange du libre-échange et du passage de leurs vaisseaux partout dans l’Empire Draco. Ce contrat a bouleversé la Confédération d’Orion car, étant contrôlée par le Draco, elle ne serait jamais libre. La signature de ce contrat a fini par provoquer une guerre entre la Confédération d’Orion et Sirius A qui se poursuit jusqu’à ce jour.
Tubor nous a également dit que le projet Montauk utilisait la technologie Sirienne. Les Draco ont observé toutes les expériences mais étaient particulièrement intéressés par celles qui impliquaient des manipulations génétiques. Parce qu’ils sont une race androgyne, les Draco sont exceptionnellement intéressés par les espèces qui procréent sexuellement. L’utilisation de la sexualité comme moyen de programmer les gens et de contrôler l’esprit des masses est particulièrement fascinante pour eux.
Chaque fois que Preston posait des questions ou exprimait une opinion, Tubor se mettait en colère. Il appelait Preston “Pressed On” et Duncan “Dunk Can”. Par moments, Tubor sifflait et balançait ses bras vers eux. Tubor a même essayé de me faire mal en frappant ou en tordant certaines parties de mon corps. Environ une heure plus tard, une autre entité est entrée en moi et a projeté Tubor en vrille. Après être tombé mollement sur le sol, mon corps s’est ensuite relevé.
Prétendant être un Sirian, cet être a donné son nom comme Mishka. Il a dit qu’il a forcé son chemin dans le corps pour me montrer comment détourner l’utilisation hostile de mon corps. Puisque j’avais l’ADN Sirian, je pourrais facilement apprendre comment me défendre en utilisant mes capacités. Mishka a dit qu’il vivait sur une grande station spatiale Sirienne appelée Calumba qui était en orbite entre la Terre et Mars. Cette station était conçue pour surveiller les interférences sur la Terre et les planètes environnantes. Les Siriens étaient indépendants et considérés comme les marchands de l’univers. Avec la plus haute technologie disponible en leur possession, de nombreuses races venaient leur demander de l’aide. Même toutes les armes utilisées par le Draco provenaient de Sirius. Lorsque Preston a fait remarquer que cela les rendait coupables de faire du mal aux autres, Mishka avait une réponse. Il a répondu que sans les armes Siriennes, les Draco utiliseraient une force brutale pour écraser leurs cibles. De cette façon, les Siriens se considèrent comme une force d’atténuation dans la galaxie.
Au cours des mois suivants, Mishka, Marshak l’assistant de Mishkas, Tubor, et Gengeeko ont utilisé mon corps pour délivrer des avertissements et des ultimatums. J’ai été informé que l’URSS était de mèche avec les Draco et les autorisait à utiliser les bases soviétiques pour des opérations avancées. Mais l’URSS allait finir par se diviser en petites nations et rompre l’accord. Lorsque cela s’est produit, on m’a dit qu’il s’agissait d’une tromperie pour endormir le reste du monde dans une fausse paix. Les différents gouvernements soviétiques étaient étroitement liés les uns aux autres. Quand l’occasion se présentait, les Soviétiques se jetaient sur les pays sans méfiance. De cette façon, les Draco avaient un puissant allié sur Terre pour faire le sale boulot pour eux.
Le reste de la conversation a porté sur l’intérêt des Siriens pour Israël et le peuple juif. Les Juifs, dit-il, ont été créés comme un effort conjoint entre les Siriens et les Draco. Le stock génétique provenait des Hébreux, une race d’origine Sirienne. Le Conseil Ohalu, composé des dirigeants de la civilisation sirienne, a fourni la Torah (les cinq premiers livres de Moïse, c’est-à-dire l’Ancien Testament de la Bible) avec ses informations codées que j’apprendrais à déchiffrer. En fait, les Ohaluans sont des êtres non physiques qui demeurent dans l’hyperespace. Les Siriens sont leurs descendants physiques. L’hébreu ancien est la langue de ce conseil. Une langue sacrée, elle vient directement de l’esprit de Dieu. Chaque lettre est un symbole, un nombre, un archétype et une forme géométrique qui est utilisé pour traduire du spirituel au physique.

En fait, chaque chapitre de l’Ancien Testament peut être décodé en motifs de lettres. Lorsque des motifs récurrents sont mis en correspondance les uns avec les autres, des formes géométriques se forment.

Celles-ci comprennent une forme de beignet, des diamants, des triangles tridimensionnels, etc. Lorsque tous les motifs sont enroulés les uns sur les autres, un tétraèdre est formé en multidimensionnalité. En d’autres termes, la forme ne peut être démontrée que sur papier en dessinant un tétraèdre tridimensionnel. Cependant, sa forme réelle va bien au-delà de tout ce qui peut être montré graphiquement avec la technologie actuelle. Toutes les lettres de l’alphabet hébreu peuvent être vues dans la forme du tétraèdre.

Dans l’ancien alphabet hébreu, quatre lettres sont surmontées d’une couronne stylisée. Personne ne sait pourquoi. Cependant, si toutes les autres lettres avaient été oubliées, à l’exception de ces quatre lettres spéciales, en utilisant ces quatre lettres, le tétraèdre pourrait être reconstruit et toutes les autres lettres pourraient être retrouvées dans la forme.

Ce n’est que maintenant que les scientifiques de Jérusalem et de New York se rendent compte de l’information codée dans l’Ancien Testament en l’examinant par ordinateur et en recherchant les différents modèles de lettres. Quel type d’esprit aurait pu créer un document aussi intemporel ? Certainement pas un esprit humain.

À la fin de notre conversation, Elsinob m’a dit de retourner au lit. En retournant dans ma chambre, j’ai remarqué que la lueur s’était soudainement arrêtée. Dès que ma tête a touché mon oreiller, j’ai sombré dans un profond sommeil. À 4 h 45 du matin, le réveil a sonné. Quand je me suis réveillé, je me suis souvenu de tout. C’est alors que j’ai eu peur.

p.156-158

J’ai également appris qu’il y avait à l’origine douze races originelles sur la Terre au début de la vie sur cette planète. Cela signifie qu’il y avait douze races extraterrestres originelles qui ont accepté de manipuler génétiquement et d’ensemencer la vie sur cette planète dans le cadre d’une grande expérience. Le but était de déterminer si toutes les fréquences humaines de la galaxie pouvaient vivre ensemble harmonieusement ou si elles se détruiraient mutuellement.
Ces douze races extraterrestres ont surveillé leurs contributions à l’expérience au cours des millénaires. Certaines ont perdu tout intérêt tandis que d’autres ont complètement modifié leurs idées originales. Quoi qu’il en soit, les douze races reviennent pour supprimer ou aider leur part du projet avant que des forces d’invasion n’arrivent sur Terre et n’usurpent toutes les ressources et tous les habitants. L’issue de cette invasion reste à déterminer.
Beaucoup de races originelles gardent des bases dans ce système solaire pour surveiller la Terre. Une base Sirienne sur Mars existe depuis plusieurs milliers d’années. Les Amphibiens ont des bases sur Neptune et sur Titan, une lune de Saturne. Les Draco, qui sont les envahisseurs reptiliens, ont des bases sur Vénus ainsi que sous la Terre. Les Pléiadiens ont une base sur une lune de Jupiter. Beaucoup d’autres maintiennent des plateformes ou des stations en orbite autour de la Terre et des autres planètes de ce système solaire. La plupart d’entre eux ne veulent pas encore être découverts.
Au début des années 1990, j’ai été contacté par un homme à Los Angeles au nom de Marina Popovich, la cosmonaute soviétique qui était en tournée de conférences dans ce pays. En secret, elle enquêtait sur la disparition d’un vaisseau spatial soviétique qui avait effectué une mission de reconnaissance vers Mars. Alors qu’il s’approchait de Phobos, une lune martienne, un vaisseau à l’aspect étrange a émergé de derrière cette lune, a tiré quelque chose sur la sonde russe, et on n’a plus jamais entendu parler du vaisseau.
Mme Popovich connaissait l’histoire de ma famille en Russie (rappelez-vous, mon grand-oncle était le premier président de l’Union soviétique), et elle était au courant de mes antécédents et de ma formation. Elle était intéressée d’entendre ce que j’avais à dire sur le vaisseau russe disparu.
Après plusieurs tentatives de conversation par téléphone, Marina a soudainement été renvoyée à Moscou. À ma connaissance, elle n’est jamais revenue. Je n’ai jamais eu l’occasion de lui dire qu’un vaisseau sirien avait détruit la sonde soviétique pour le compte du gouvernement américain et des Israéliens ! Apparemment, il y avait des gens qui ne voulaient pas que le monde apprenne l’existence des monuments sur Mars. Ces mêmes personnes ne voulaient pas que le public sache que les Américains travaillaient déjà avec des êtres de Tau Ceti qui étaient les géniteurs des races slaves. Bien que les Siriens, les Tau Cetians, les Russes, les Israéliens et les Américains travaillaient théoriquement tous ensemble contre la Confédération d’Orion et l’Empire Draco, chacun avait son propre agenda et se cachait des informations. Les Américains et les Israéliens voulaient le contrôle principal afin de pouvoir dominer le monde. Ils pensaient que le gouvernement disposant des informations et des technologies les plus exclusives l’emporterait.

Montauk : The Alien Connection – Montauk : The Alien Connection révèle l’histoire la plus étonnante qui soit dans le domaine des enlèvements par des extraterrestres. Il s’agit d’un récit autobiographique et factuel de Stewart Swerdlow, un mentaliste doué qui est né clairvoyant mais hanté par d’étranges scénarios spatio-temporels. Après avoir subi des enlèvements par des extraterrestres et des manipulations gouvernementales, Stewart a retrouvé Preston Nichols et a découvert son propre rôle dans les expériences de voyage dans le temps connues sous le nom de projet Montauk. Après avoir refusé de rompre son association avec Nichols, Stewart est incarcéré par les autorités, mais la vérité commence à se révéler. Luttant pour sa vie, Stewart utilise ses capacités mentales pour surmonter les influences négatives qui l’entourent et finit par découvrir le plus grand dénominateur commun de l’équation extraterrestre : un langage interdimensionnel qui communique avec tous les êtres conscients.

*********
Montauk : la connexion extraterrestre est un nouveau rebondissement intriguant de la saga de Montauk qui élève le sujet à un niveau supérieur.
Des extraterrestres ressemblant à des lézards sont descendus sur les anciens Mayas et se sont croisés avec eux, produisant “une forme de vie qu’ils pouvaient habiter, ils fluctuaient entre une apparence humaine et d’iguane grâce à des capacités de caméléon.” [1]
[1] Trance Formation of America, par Cathy O’Brien avec Mark Phillips.
Quetzalcoatl : le dieu maya dont le nom signifie “serpent à plumes”. Suggestif. Quel genre de reptile a des plumes ? Un reptile volant ?
Un serpent à plumes. Un reptile volant. Un dragon. Draco, le “législateur” athénien (“loi”, du vieil anglais “licgan” qui signifie “mentir”). Lui, le susdit Draco, qui signifie “dragon”, donne des mensonges (lois) aux Athéniens. On dit que ses lois sont draconiennes.
Edgar Allen Poe, selon un article du “New Federalist”, était un agent de contre-espionnage au service du gouvernement américain dans la première moitié des années 1800. Ainsi, les récits de Poe peuvent laisser entrevoir une connaissance des événements par un initié. De quel monde de vision H.P. Lovecraft a-t-il perçu et écrit au sujet des “Grands Anciens qui ont vécu des âges avant qu’il y ait des hommes…”. Ils avaient une forme, mais cette forme n’était pas faite de matière… les Grands Anciens parlaient aux (premiers hommes) en modelant leurs rêves, car c’est seulement ainsi que leur langage pouvait atteindre les esprits charnus des mammifères… (Un jour, les Grands Anciens apparaîtraient ouvertement.) Le moment serait facile à déterminer, car l’humanité serait alors devenue comme les Grands Anciens, libre et sauvage, au-delà du bien et du mal, les lois et la morale étant rejetées et tous les hommes criant, tuant et se réjouissant. Les Anciens libérés leur enseigneraient alors de nouvelles façons de crier, de tuer, de se réjouir et de s’amuser…” [2]
[2] “L’appel de Cthulhu”, par H.P. Lovecraft
Dans l’Ohio, un ancien tertre étrange en forme de serpent. Quelle créature a tenté Eve dans le jardin d’Eden ? Peut-être était-ce un serpent à plumes
Nous avons, à des degrés divers, une zone dans notre cerveau appelée “le cerveau reptilien”. “Cette ancienne zone du cerveau est pilotée par un autre segment préhistorique que certains neuroanatomistes appellent le complexe R.” [4] Les “sangs bleus” sont la progéniture des copulations Draco/Eve : eux, les “sangs bleus”, ont un complexe R plus prononcé que le nôtre. Ces êtres ressemblant à des lézards sont particuliers ; ils ont le sang froid. Du poisson au lézard… Et même le vénéré H.P. Lovecraft avait un étrange atavisme : “Il (Lovecraft) semble avoir développé une affliction rare et peu comprise appelée poikilothermie. La victime perd la capacité normale des mammifères à maintenir la température de son corps constante, indépendamment des changements de la température ambiante. Son corps (celui de Lovecraft) adopte la température de son environnement, comme s’il était un reptile ou un poisson.” [5]
[5] Lovecraft, par L. Sprague de Camp.
Comprenez que H.P. Lovecraft ne devait pas être nécessairement mauvais ou bon : cette lutte lui appartenait. Mais Lovecraft, grâce à des traces de retour atavique, avait la capacité de s’accorder sur une vibration plus subtile. Ses rêves et ses visions étaient assistés par son poikilothermisme et son complexe R manifestement accru.
Robert MorningSky a décrit en détail la différence entre les grandes forces angéliques “Aku” et “Dracu” dans l’histoire spirituelle. Les Aku se traduisent par “tribu d’oiseaux”, “Ophanim”, une lignée centrée sur l’utilisation du pouvoir spirituel de l’esprit et de la visualisation. Les Ophanim semblent être les inspirateurs du grand corps de la forme oiseau dans le paysage zodiacal de la cathédrale templière. L’ouverture de Sirius à Orion dans la transmigration des âmes, étant à nouveau la question magnétique.
Le Dracu se traduit par Draconian, Reptilian, Setian, des forces axées sur l’évolution technologique et mécanique, généralement associées au contrôle par la peur et l’agression.
Dans l’article de Gnosis sur John Dee piégeant le futur, le message est bien que l’implantation des lettres énochiennes inspirées par les Ophanim était un levier pour éviter l’apocalyse. Si nous traduisons l’apocalyse à un niveau comme une époque de l’Ellipse comme le suggère Jay, alors les appels énochiens deviennent un levier pour faire face à la présence draconienne/eptilienne sur l’Ellipse de Hale Bopp. (Le Quatrième Homme-Cheval ??).
Il est intéressant de noter que lorsque John McGovern, notre ami shamnique australien, a dit aux Aborigènes qu’il allait faire appel aux forces angéliques, ils ont répondu par la peur de la colère que les Angéliques auraient.
Ils croyaient qu’il y aurait un châtiment pour ne pas avoir respecté les lois strictes de la reproduction martiale des anciens anges. Cela fait écho à la description de Morningsky sur les origines de notre culpabilité sexuelle provenant des premières expériences sur l’ADN qui exigeaient une attention stricte sur les paires de reproduction autorisées à s’accoupler, afin de préserver les forces d’auto-réplication les plus conscientes dans le pool génétique. Les décisions d’accouplement étaient sacrées et nécessitaient des rubriques élaborées pour être autorisées. C’est encore le cas chez les aborigènes aujourd’hui.
Vincent a décrit la tentative du gouvernement de l’Ombre de se réincarner/ contacter les forces de Seth. Vous avez décrit le danger de l’incarnation d’Ahrimann. Les parallèles sont trop dramatiques pour être ignorés. Les termes Draconian, Typhon, Reptilian, Sauroid, Set, Ahrimanic etc. semblent plutôt interchangeables.
La communication angélique a apparemment pour principe pur des opérations de symétrie basées sur la récursion. Ce serait notre façon d’intégrer nos vies à l’intérieur de leur forme d’onde. Selon Vincent, les Ophanim ont besoin de savoir que nous avons essayé de parler leur langue. L’ensemble des symboles qu’ils nous ont donné sont les clés Enochian. Les formes des guides d’ondes de l’alphabet énochien rappellent les géométries des trous noirs que Bentov voyait comme les emporte-pièces alignant les tourbillons au sein desquels les galaxies étaient créées (dans son Livre cosmique). En principe, leur nom, leur forme et leur guide d’ondes ne faisaient qu’un.
Le cœur de l’écriture énochienne semble être ce pent (5) à l’intérieur d’un spin 7. Il s’agit clairement de l’hypercube à 5 cube dans le tétra à 7 spins à l’intérieur d’icosa. L’espace à cinq spins de l’Hypercube/dodéca se niche dans le sept spin du muscle cardiaque, basé sur les 7 spins du tétra, note parallèle à l’Enochien :
Ceci est beaucoup plus fractal que la racine géométrique cubeocta (tétra non emballé) des symboles hébreux. Il est clair que l’écriture Iburu pour le pimentage génétique de l’hébreu était une sorte de jeu de symétrie plus régionale et paroissiale.
John Dee ne pouvait ou ne voulait pas secouer notre monde en pratiquant l’Enochien qu’on lui avait enseigné. L’Apocalypse l’attendait. Maintenant que l’Apocalyse est apparemment là, le moment d’«appeler tous les anges» pourrait bien être proche.