≡ Menu
BIBLIOGRAPHE.COM

Le piège de la mort et comment l’éviter

L’élite mondiale, que j’appelle les « contrôleurs » (des hybrides ET occupant les postes les plus élevés, inconnus des gens ordinaires, et les « sous-fifres » – des humains qui ont une certaine connaissance du véritable programme et travaillent pour les contrôleurs et les seigneurs suprêmes) le savent ; et bien sûr, les seigneurs suprêmes aussi.

La question logique serait la suivante : pourquoi les Maîtres suprêmes ne réparent-ils pas les dégâts en nous éliminant simplement, après quoi la Grille pourrait redevenir plus ou moins intacte ?

Il y a de nombreuses raisons à cela, et en voici quelques-unes :

  • Même s’ils tuaient tous les millions de personnes qui s’éveillent, ils ne tueraient que nos corps – nous faisons toujours partie de l’hologramme 3D après la mort du corps, et notre niveau de conscience demeure, tout comme les trous dans la Grille. Les Maîtres suprêmes peuvent décider d’annihiler le complexe âme/esprit/corps de lumière, comme l’expliquent les Wes Penre Papers (WPP), mais cela violerait la loi du libre arbitre parce que ce n’est pas provoqué, et les auteurs pourraient avoir de gros problèmes.
  • Les Maîtres suprêmes n’ont probablement pas prévu que les trous dans la Grille seraient découverts pour ce qu’ils sont, et que si quelqu’un s’échappait accidentellement par l’un d’eux, ce qui pourrait être réalisé grâce à eux ne serait pas compris. En conséquence, l’âme désincarnée courrait toujours vers le piège mortel et serait recyclée à nouveau. Nous pourrions comparer cela à l’oiseau, qui a été mis en cage toute sa vie et qui n’envisage même pas de vivre en dehors de la cage. Par conséquent, si nous ouvrons la petite porte de la cage, l’oiseau décidera toujours de rester à l’intérieur. Cependant, je ne suis pas le seul à avoir vu les « fissures dans le mur de la prison », et donc, le chat est déjà sorti du sac, ou l’oiseau est sorti de la cage, pourrions-nous dire. Il ne nous reste plus qu’à utiliser nos « ailes d’âme » et à nous envoler.
  • Les Maîtres suprêmes s’efforcent d’amener l’humanité à la Singularité, et ils comprennent qu’il y aura quelques  » déversements  » en chemin – ils se rendent probablement compte que quelques-uns d’entre nous s’échapperont, et c’est acceptable, mais que beaucoup de ceux qui pourraient réellement s’échapper auront la frousse quand le moment viendra et opteront plutôt pour ce à quoi ils sont habitués – suivre les Guides spirituels dans le piège et se faire recycler à nouveau, parce que cela peut leur sembler plus sûr.

Selon les papiers de Wes Penre :

Je ne suis pas très enthousiaste à l’égard de la plupart des « guides spirituels » qui viennent vous chercher après que vous ayez quitté votre corps lors de la mort corporelle ; la plupart d’entre eux sont des aides siriens, tels que les Végans et les Gris non physiques. Soyez particulièrement sur vos gardes s’ils vous disent de les suivre « dans la lumière » ou « dans le tunnel », ou d’aller voir des proches. Si vous choisissez de les suivre, vous finirez à nouveau dans le système de recyclage Sirien avec une amnésie totale, puis vous serez abattu dans un nouveau corps ici sur Terre.

Ils recyclent votre âme dans le piège de la réincarnation

Le recyclage des âmes signifie qu’après votre mort, vous serez piégé pour entrer dans un nouveau corps (réincarnation) mais qu’avant cela, vos souvenirs seront effacés. Moksha est un concept associé au saṃsāra (cycle de naissance et de renaissance). Il signifie : libération de la roue du karma. La vie humaine est asservie à un processus répété de renaissance, chaque vie étant sujette aux blessures, aux maladies et au vieillissement, était considérée comme un cycle de souffrance. En se libérant de ce cycle, la souffrance qu’il implique prend également fin. Cette libération était appelée moksha.

Les Pléiadiens sur le recyclage de l’âme

Barbara Marciniak : Comment arrêter le piège de la renaissance de la matrice Archontique

Alex collier sur la façon d’échapper au piège de la réincarnation à la mort