≡ Menu

Les forces politiques

La civilisation moderne subit présentement une lutte entre les forces sataniques et les forces de la lumière. Ce que l’homme vit sur terre reflète ce qui se passe dans les sphères invisibles de la réalité. La conscience humaine est trop peu évoluée pour empêcher cette lutte qui se fait à travers l’homme, car ce dernier ne comprend pas encore la nature de la réalité. Totalement ignorant de l’organisation invisible des mondes, il ne peut voir la relation entre le plan matériel et les plans subtils qui le manipulent. L’homme a l’impression d’agir seul sur la planète, lorsqu’en fait sa conscience est habitée. Ceci constitue le plus grand mystère de la vie humaine inconsciente sur terre pour le moment. Cette condition durera encore plusieurs siècles, car l’évolution de la conscience de la terre est encore directement reliée à l’évolution de la conscience individuelle de l’homme. Ce n’est qu’au cours des siècles futurs qu’il réussira à se libérer intérieurement de l’habitation de son mental par des forces anti-homme et anti-vie.

La politique de la terre est une politique progressive et retardataire à la fois ; les forces politiques de la planète seront confrontées à un pouvoir politique créatif absolu, à la fin du cycle, dans le but de normaliser les forces sociales des nations et de mettre fin aux conflits incessants qui ont marqués l’histoire de l’homme depuis le début de l’involution. Le temps viendra où les hommes politiques responsables de la destinée des nations comprendront la réalité cosmo-politique des sphères. Cette expérience sera une grande révélation pour ces hommes et leur gouvernement. Ce sera aussi un grand choc, car les hommes politiques doivent prendre conscience de leur grande responsabilité vis-à-vis des peuples qu’ils dirigent, et cette responsabilité n’est pas encore conscientisée dans leur mental.

La conscience de l’humanité sera ajustée lors de son contact avec des êtres appartenant à d’autres systèmes d’évolution ; cet ajustement ne se fera pas sans d’énormes changements dans la vie des peuples, puisque toute transformation d’une conscience planétaire crée dans la vie même de cette planète de grands bouleversements, à la mesure de l’inconscience de la race. La race humaine, malgré les exploits de sa technologie moderne, doit retrouver le sens de son évolution, et rien ne pourra changer cette condition ; les forces politiques de la terre ne sont pas maîtresses du globe, au stade actuel de la configuration psychique de l’humanité. L’homme à beaucoup de choses à comprendre, et il les
comprendra bon gré mal gré, car l’évolution de la terre n’est pas entre ses mains. Le phénomène OVNI ne représente que la partie évidente de cette grande transformation mondiale, et l’homme verra parfaitement à travers cette expérience qu’il ne suffit plus d’interpréter la réalité à sa façon pour en extraire des illusions séculaires interminables. Un jour l’humanité se rendra compte du jeu des idéologies imposées à sa conscience, et les chefs de l’humanité seront confrontés à des décisions dont ils ne pourront plus retarder l’échéance.

La politique future de l’humanité sera surveillée de près par des forces qui pourront à volonté s’interposer dans les décisions politiques majeures des grandes nations. Cette surveillance constituera la première grande sauvegarde contre les abus irrationnels de certains chefs ou de certaines organisations puissantes, qui n’ont de conscience que pour le profit politique ou économique de leur pouvoir aveugle. L’humanité doit être orientée créativement dans son évolution, et cette orientation ne sera possible que lorsque les forces du pouvoir pourront être nourries à volonté par les forces occultes de la nouvelle conscience planétaire. Ni le communisme, ni le capitalisme, ni le socialisme ou d’autres formes de gouverne ne pourront prendre avantage de l’humanité future, à partir du moment où la planète sera mise en quarantaine par les forces électives du pouvoir parallèle. La prochaine évolution ne ressemblera en rien à l’involution, car le pouvoir de l’homme sera mesuré dans ses objectifs par le pouvoir occulte et éthérique de l’ordre nouveau.

Les forces politiques du monde feront face à une puissante manifestation de ces nouvelles forces occultes sur terre, et celles-ci affronteront autant le pouvoir temporel que le pouvoir spirituel des nations. Rien ne pourra résister à la nouvelle vague de vie qui viendra sur la terre pour la relever de son ignorance. Au cours de l’évolution, la politique mondiale sera soutenue dans ses décisions par la puissante Régence planétaire, dont la réalité confondra les hommes assoiffés de pouvoir et inconscients de l’esprit des nations et des hommes. La terre n’appartient pas à l’homme ; elle fait partie d’une vaste configuration d’énergie en évolution, dont le but éventuel est d’affranchir totalement l’humanité de son passé expérimental, afin que l’esprit dans l’homme soit libéré des forces astrales de la mort, qui ont dominé l’intelligence humaine durant l’involution.

La fin du cycle sera témoin de la manifestation de forces que l’homme n’a connues que dans le lointain passé de ses âges. Ces forces se sont retirées afin que l’homme évolue selon un plan universel voilé à sa conscience. Cette période tire à sa fin, et l’homme futur se trouvera encore une fois en présence de ces êtres qui avaient marqués profondément sa conscience raciale. Les temps ont effacé cette mémoire, mais l’avenir de la race sera encore une fois marquée par le contact entre l’homme et une forme supérieure d’intelligence dont il comprendra le rôle dans ce nouveau cycle. Comme l’humanité aura beaucoup évolué en conscience, elle se rendra compte que la vie terrestre ne peut être assujettie plus longuement à des divisions séculaires. C’est dans ce cadre nouveau de la conscience future que la politique mondiale et la politique cosmique des sphères seront unifiées par une nouvelle forme d’intelligence créative, qui éliminera à jamais de la surface du globe les formes abusives et permissives de gestion du patrimoine planétaire.

Pages: 1 – 2345

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.bibliographe.com/les-forces-politiques/
Twitter