La fusion multidimensionnelle

C’est en participant à l’événement de la vie que l’on en retire les plus grands bienfaits. Par le simple fait d’être incarnés sur le plan physique, vous profitez d’expériences et de caractéristiques qu’il vous serait impossible de retrouver ailleurs. Le fait d’être en incarnation sur Terre à cette époque précise et au cours des derniers 200 000 à 300 000 années est effectivement un événement d’une remarquable portée, car cela signifie que vous êtes venus en un lieu où régnait les ténèbres. Il vous a fallu lutter pour ouvrir un tant soi peu votre esprit, connaître la joie et élever votre âme. Si vous faites un retour en arrière dans l’histoire moderne, vous constaterez que rares furent les gens qui ont réussi à s’épanouir au cours de leur vie. Il vous faut donc vous résoudre à œuvrer par vos propres efforts à votre épanouissement, tout autant que vous convaincre que vous en avez la capacité.

La nature même de l’existence sur Terre a été un perpétuel combat entre la Lumière et les ténèbres. Certains parleraient d’une lutte entre le bien et le mal, ou entre la réalisation du soi et l’ignorance. Nous dirons simplement qu’il s’agit là d’un état d’être et d’un endroit où prévalent des lois et règles particulières et que la Terre n’est assurément pas le seul endroit confronté à ce genre de défis.

Ce qui vous distingue entre tous, c’est la structure biogénétique au sein de laquelle vous évoluez, une structure qui est dotée de capacités dépassant de loin tout ce que vous avez jamais pu oser rêver. Il est particulièrement intéressant d’observer votre comportement à travers ces luttes, du fait qu’on a réussi à vous convaincre que vous ne pouvez vous servir que d’une petite partie de votre potentiel. En réalité, vous êtes de splendides créatures conçues à l’image des dieux. En dépit de cet incroyable potentiel dont vous êtes doués, le contrôle qui vous a été imposé était tel que l’existence même de ce potentiel a été niée. La plupart des gens ne se servent que de 3 ou 4% de leurs capacités. Les plus avancés utilisent peut-être de 12 à 15% de leurs capacités. Comment cela se traduit-il pour la plupart des gens ? Où sont passés les autres 80 ou 90% ? Que peut-on faire avec 90% de capacités ?

Ce 90% est en train de s’éveiller en ce moment, et les anciens yeux vont bientôt commencer à se rappeler et à voir ce que le soi est capable d’être. Lorsque les anciens yeux seront ouverts, et que vous reconnaîtrez votre véritable potentiel, vous cesserez d’argumenter avec vous-mêmes. Vous cesserez de réaffirmer l’existence de vos prétendues limitations et vous entamerez votre marche en avant, délaissant derrière toutes ces choses auxquelles vous ne cessiez d’avoir recours pour vous empêcher de progresser.

Dans l’ancienne Égypte, il fallait de nombreuses vies successives aux initiés instruits au sacerdoce pour ouvrir pleinement leurs yeux à d’autres réalités. Grâce à l’entraînement reçu, ils se réincarnaient dans certaines familles précises et se rappelaient qui ils étaient. Les pères et les mères pressentaient en rêve à qui ils allaient donner le jour. Ils pouvaient savoir qui passerait à travers eux pour s’incarner avant même le moment de la conception. Les perceptions intuitives de certaines personnes étaient beaucoup plus sensibles alors, et ils pouvaient voir de nombreuses réalités différentes. On appelait l’œil d’Horus la faculté qu’ils avaient de voir en de nombreux mondes différents — le monde de l’éveil et le monde du sommeil, le monde de la mort et le monde du rêve.

Vous, les maîtres en voie d’éveil qui désirez ouvrir vos yeux anciens, vous avez déjà reçu une formation au cours de plusieurs vies antérieures. Le temps est venu pour vous d’intégrer cette formation dans un corps et au sein d’un système qui n’a rien à voir avec la vie dans un temple, c’est-à-dire dans un milieu qui ne vous accueille pas à bras ouverts pour vous offrir une place à la hauteur de vos capacités. Vous êtes des dissidents du système et de ce fait votre société ne s’attend pas à ce que vous la fassiez profiter de vos talents comme jadis dans l’ancienne Égypte. Il n’y a pas de place au sein de l’appareil gouvernemental où mettre ces talents au service de la société. Du moins pas encore. Vous adopterez donc le rythme que votre corps, votre âme et votre esprit jugent approprié quant à l’utilisation de vos talents.

Pages: 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50