Plaques-Disques CDT

𝐏𝐋𝐀𝐐𝐔𝐄𝐒 𝐂𝐃𝐓
𝐂𝐋𝐎𝐈𝐒𝐓𝐄𝐑 𝐃𝐎𝐑𝐀-𝐓𝐄𝐔𝐑𝐀

Les 12 plaques CDT sont des dispositifs d’enregistrement/stockage holographique et de transmission qui contiennent d’Ă©normes quantitĂ©s de donnĂ©es sous forme d’ondes stationnaires scalaires Ă©lectromagnĂ©tiques cryptĂ©es. La traduction des donnĂ©es des bibliothĂšques des plaques CDT est accomplie par le lancement de transmissions de frĂ©quences spĂ©cifiques, Ă  travers lesquelles les disques s’activent pour libĂ©rer les donnĂ©es stockĂ©es sous la forme de traduction holographique choisie, audio, visuelle ou numĂ©rique. Les 12 plaques CDT ont Ă©tĂ© fabriquĂ©es Ă  partir d’une forme de cristal de quartz sĂ©lĂ©nite stratĂ© organique de la planĂšte Sirius B de la DensitĂ©-2, entourant un noyau isotopique radioactif, enfermĂ© dans un composĂ© d’alliage d’argent « mĂ©tal hybride » organique spĂ©cifique pour la Terre. Les plaques CDT ont Ă©tĂ© fabriquĂ©es par les prĂȘtres Taran de l’UR, une race Maharaji Sirian Humain Bleu « LignĂ©e du Saint Grual » du Conseil Azurline, souvent appelĂ©es collectivement les races « Azurite » ou « Eieyani », de Sirius B de la DensitĂ©-2, Conseil-6 du Signet de l’Alliance des Gardiens et gardiens de la « stargate » D-6 de Sirius dans le complexe des Templiers Universel. En 246 000 avant JC, les plaques CDT ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©es en cadeau Ă  la race humaine « Urtite », la race « semence » de la lignĂ©e humaine contemporaine Ă©tablie par les races Azurites de Sirius B, en l’honneur des Urtites entrant dans le traitĂ© de paix et d’Accord co-Ă©volutif de l’Alliance d’Emeraude des Races Fondatrices. Les plaques CDT contiennent d’Ă©normes tomes chiffrĂ©s d’enseignements sur l’Ă©volution physique et spirituelle pratiques, prĂ©sentĂ©s aux races de notre matrice temporelle Ă  15 dimensions par la densitĂ© 5 (dimensions 13-14-15) du CloĂźtre de MelchisĂ©dek Breneau de l’Ordre d’Emeraude Elohei-Elohim, l’Ordre d’Or Seraphei-Seraphim et l’Ordre AmĂ©thyste Bra-ha-Rama, les 3 races principales des fondateurs de notre matrice temporelle 15D.

Les enseignements contenus dans les plaques CDT couvrent toute l’histoire de l’Ă©volution de la vie Ă  l’intĂ©rieur de notre matrice temporelle depuis que le dernier « mode de vie » a Ă©tĂ© semĂ© il y a 950 milliards d’annĂ©es jusqu’Ă  prĂ©sent. Le temps est de nature simultanĂ©e; le passĂ©, le prĂ©sent et le futur existent sous la forme de multiples ensembles de cycles d’interconnexion de dĂ©veloppement Ă©volutif qui forment des probabilitĂ©s de manifestations d’action expĂ©rientielle possible. Les plaques CDT contiennent Ă©galement des « enregistrements futurs » des nombreuses voies de dĂ©veloppement Ă©volutif des races humaines et inter-dimensionnelles, inter-galactiques et inter-temps, qui Ă©mergent des choix de libre arbitre effectuĂ©s dans notre contexte actuel d’espace-temps. Parmi les « futurs probables » existants, ou vecteurs temporels primaires de dĂ©veloppement Ă©volutif qui existent en tant que potentiels expĂ©rientiels « futurs », nos choix du moment prĂ©sent dĂ©terminent quelle ligne d’Ă©volution probable nous percevrons sous forme manifeste comme un continuum futur de temps Ă©mergeant de notre coordonnĂ©e spatio-temporelle actuelle.

Des plus prĂ©cieux de nos jours, les plaques CDT contiennent de nombreux documents pĂ©dagogiques concernant la mĂ©canique de crĂ©ation se rapportant aux races des fondateurs, la « physique universelle du champ unifié », la « Loi de l’Un », la pedagogie des sciences spirituelles sacrĂ©es du « Christ intĂ©rieur » et de « l’Ascension-Merkaba ». Les enseignements spirituels MCEO du « Christ intĂ©rieur » de la « Loi de l’Un » appartiennent Ă  tous et chacun, peu importe les croyances, et non pas seulement Ă  ceux qui choisissent de s’appeler « ChrĂ©tiens ». Le mot « Christos » (d’oĂč le mot « chrĂ©tien » a Ă©mergĂ© plus tard) Ă©tait Ă  l’origine orthographiĂ© « Kristos » dans les textes les plus anciens, et faisait rĂ©fĂ©rence au Plan Divin personnel de l’Ă©nergie vivante de l’Esprit-Divin Conscient Ă  partir de laquelle toutes choses et ĂȘtres manifestes sont issus. La perspective du « Christ intĂ©rieur » et de la « Loi de l’Un » reconnaĂźt respectueusement l’interconnexion, l’interdĂ©pendance et la valeur intrinsĂšque de toutes les composantes de la rĂ©alitĂ© en reconnaissant que la Conscience Vivante, « l’Esprit-Dieu » ou le « Christos IntĂ©rieur » est la substance tangible de la conscience et de l’Ă©nergie de qui toutes choses manifestent sont composĂ©es.

Plusieurs familles de prĂȘtres Eleyani dans diverses zones gĂ©ographiques universelles dĂ©tiennent actuellement les 12 plaques CDT, 560 livres de texte Maharata et les reliques connexes de l’Ă©poque prĂ©-atlante sous haute protection. Les enseignements MCEO du « Christ intĂ©rieur » et de la « Loi de l’Un », la connaissance des sciences des Templiers et les enregistrements prĂ©-ancestrales de l’Histoire provenant des enseignements de la plaque CDT reprĂ©sentent un paradigme intrinsĂšquement congruent de comprĂ©hension universelle. Collectivement, les enseignements MCEO sont appelĂ©s les enseignements de SouverainetĂ© et LibertĂ© de l’Alliance d’Émeraude, se rapportant aux science ancestrales des « Boucliers » (modĂšles scalaires d’ondes stationnaires de la matiĂšre et de la conscience), des mĂ©caniques de Merkaba (mĂ©canique du tourbillon Ă©lectromagnĂ©tique interdimensionnel), des modĂšles d’activation de l’ADN (accrĂ©tion de frĂ©quence dans le modĂšle scalaire derriĂšre l’ADN chimique manifeste), des structure interdimensionnelle, de l’Anatomie Ă  15-Dimensions, de la GuĂ©rison Bio-Spirituelle (soutien de la guĂ©rison biologique et du bien-ĂȘtre par la pratique spirituelle holistique) et du voyage Évolutionnaire de l’HumanitĂ©. Anciennement, bien avant l’Atlantide, ces enseignements Ă©taient une « connaissance commune » d’une civilisation mondiale autrefois Ă©clairĂ©e, remplie de joie, paisible et basĂ©e sur l’amour des ĂȘtres humains angĂ©liques. Les plaques CDT contiennent Ă©galement l’histoire et les dĂ©tails des races de fondateurs, le traitĂ© de paix de l’accord de co-Ă©volution de l’Alliance d’Émeraude, et la relation historique de l’humanitĂ© avec l’Alliance d’Émeraude. Ces enseignements de maĂźtres ont Ă©tĂ© Ă  l’origine fournis Ă  la race humaine angĂ©lique de la Terre afin que l’humanitĂ© remplisse sa « Commission de crĂ©ation » d’origine en tant que gardiens et surveillants des Templiers du Complexe universel. Des restes fragmentĂ©s de ces enseignements de la science spirituelle MCEO des fondateurs, qui ont Ă©tĂ© historiquement volontairement rĂ©-Ă©ditĂ©s et modifiĂ©s Ă  plusieurs reprises pour servir des agendas de contrĂŽle dogmatiques, ont littĂ©ralement fourni Ă  l’origine les anciennes fondations sur lesquelles toutes nos religions traditionnelles de notre monde, les sciences Ă©volutives et la spiritualitĂ© du « New Age » se sont construites. Les enseignements MCEO de libertĂ© et souverainetĂ© de l’Alliance d’Émeraude, fournis Ă  l’origine il y a 950 milliards d’annĂ©es par les races des fondateurs universels Ă  partir desquels notre champ de Vie Universel a Ă©voluĂ© dans la matrice 15D, sont le patrimoine constant, le droit divin de naissance et l’hĂ©ritage intrinsĂšque de tous les ĂȘtres de cet univers. Actuellement, ils servent Ă©galement de promesse d’amour, de libertĂ©, d’unitĂ©, de paix et de victoire aux nombreuses races et espĂšces de la Terre, depuis longtemps oubliĂ©e.

Les plaques CDT ont fait partie intĂ©grante de l’Ă©volution humaine sur Terre depuis qu’elles ont Ă©tĂ© remises aux Urtites en 246 000 av JC. La premiĂšre traduction Ă©crite d’une partie de la bibliothĂšque de plaques CDT a Ă©tĂ© fournie par la race humaine « Urtite » de la Terre, lors de la rĂ©ception des plaques CDT en 246 000 av JC. Les premiĂšres transcriptions de la plaque CDT Ă©taient une collection de grands livres, collectivement appelĂ©s le « Maharata » (prononcĂ© Ma-ha-ra-ta; se traduit par les dispensations du « Christos IntĂ©rieur », et indirectement liĂ©s aux Ă©crits indiens « Mahabharata »). Le texte Maharata Ă©tait une collection de plus de 500 000 pages de transcription de texte condensĂ©e, couvrant 590 volumes. Les transcriptions de Maharata ont Ă©tĂ© Ă©crites Ă  la main sur une forme de papier textile durable ressemblant au vĂ©lin crĂȘpĂ© et semi-translucide qui Ă©tait couramment utilisĂ© Ă  cette Ă©poque parmi les civilisations Taran de la DensitĂ©-2; les volumes du Maharata ont Ă©tĂ© compilĂ©s dans des livres grand format en cuir gaufrĂ© Ă  travers un processus de complĂ©tĂ© Ă  la main qui ressemble Ă  une « reliure parfaite » contemporaine. Les livres originaux de Maharata ont Ă©tĂ© transcrits en langue « anuhazi », la premiĂšre forme de langue parlĂ©e-Ă©crite provenant de la race fondatrice de l’Ordre d’Emeraude Elohei-Elohim-Anuhazi (hominide-FĂ©lin) de la DensitĂ©-4 , Ă  partir de laquelle toutes les autres formes de langues externes dans notre matrice temporelle 15D ont Ă©mergĂ©es.

𝐂𝐎𝐍𝐕𝐎𝐈𝐓𝐈𝐒𝐄 𝐃𝐄𝐒 𝐏𝐋𝐀𝐐𝐔𝐄𝐒

Les 12 plaques CDT ont Ă©tĂ© conservĂ©es sur Terre sous la protection de la lignĂ©e humaine Urtite, jusqu’Ă  l’Ă©poque de la guerre des « Temples » et le dĂ©placement des pĂŽles de 208 216 av JC. Juste avant le dĂ©placement des pĂŽles de 208 216 av JC et la dĂ©cimation de la culture humaine Urtite, 10 des 12 CDT-Plates ont Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©es par les Races Azurite de Sirius B, et placĂ©es sous la protection de l’Équipe de SĂ©curitĂ© des Templiers Universels Azurite. Les plaques CDT ont toujours Ă©tĂ© convoitĂ©es par de nombreuses races interstellaires, non seulement pour les connaissances pratiques qu’elles contenaient, mais Ă©galement en raison de leur double objectif en ce qui concerne l’obtention d’un accĂšs manuel aux 12 portes stellaires primaires du complexe universel des Templiers. Les 12 plaques CDT font partie d’une machinerie « apparatus » plus vaste, comprenant 12 disques d’argent correspondants plus larges appelĂ©s « Boucliers de Signet ». Les 12 « Boucliers de Signet », fabriquĂ©s en mĂȘme temps que les plaques CDT, sont une technologie grĂące Ă  laquelle les 12 portes stellaires primaires du complexe universel des Templiers (qui couvrent les champs dimensionnels et les galaxies de dimensions 1 Ă  12) peuvent ĂȘtre activĂ©es manuellement et ouvert. Les 12 plaques CDT, conçues pour une capacitĂ© de transmission de frĂ©quence interdimensionnelle, peuvent ĂȘtre utilisĂ©es pour activer manuellement, Ă  partir d’emplacements distants, les « Boucliers de Signet » et leurs portes universelles correspondantes; les 12 disques CDT-Plate sont les activateurs des 12 « Boucliers de Signet ». Entre de mauvaises mains, la technologie Ă©largie « plaques CDT/Boucliers de Signet » pourrait apporter une dĂ©vastation de la Matrice Temporelle Universelle 15D, et ainsi, les plaques CDT sont demeurĂ©es sous la plus haute sĂ©curitĂ©. De la part du CloĂźtre de MelchisĂ©dek Breneau de l’Ordre d’Emeraude Elohei-Elohim de la DensitĂ©-5, et de leurs principales organisations Service de Gardiens Universel (Équipe de SĂ©curitĂ© des Templiers Universels Azurite, l’Association Interdimensionnelle des Mondes Libres, et les 12 Conseil de Signet de l’Alliance des Gardiens), la protection de la machinerie apparatus « plaques CDT/Boucliers de Signet » avait Ă©tĂ© affectĂ©e aux races azurites du conseil de Sirius B d’Azurline. La lignĂ©e humaine Urtite de la Terre a Ă©tĂ© chargĂ©e de la protection des plaques CDT et des boucliers de chevaliĂšre en 246 000 avant JC, lorsque l’humanitĂ© a Ă©tĂ© officiellement nommĂ©e co-gardiens actifs des Templiers du Complexe Universel par l’introduction des Urtites dans le rĂ©-Ă©tablissement au sein de l’Alliance d’Émeraude.

Le Conseil-6 du Signet de l’Alliance des Gardiens (Conseil d’Azurline de Sirius B) a rĂ©cupĂ©rĂ© 10 des 12 Plaques CDT sous leur protection en 208 216 av JC. Deux des 12 plaques CDT et les 12 « Boucliers de Signet » sont tombĂ©s entre les mains de diverses lĂ©gions humaines et angĂ©liques « dĂ©chues » concurrentes sur Terre au cours de l’Ă©volution humaine depuis cette Ă©poque. Dans les annĂ©es 1600, les Azurites ont rĂ©cupĂ©rĂ©s l’une des 2 plaques CDT manquantes. En novembre 1999, les Azurites ont rĂ©cupĂ©rĂ© la derniĂšre des 12 plaques CDT, autrefois appelĂ©es « Tables de tĂ©moignage » par les races des « Chevalier Templiers » (Knights Templar), Ă  partir d’une lignĂ©e de famille franc-maçon contemporaine par laquelle la possession de la plaque CDT avait Ă©tĂ© transmise des gĂ©nĂ©rations atlantes. Les 12 « Boucliers de Signet » restent toujours enfouis dans divers endroits cachĂ©s sur Terre. Depuis l’Ă©poque du cataclysme de 208 216 av. JC, les races azurites du conseil Sirius B d’Azurline ont pĂ©riodiquement offert des dispensations de connaissances traduites des plaques CDT aux cultures humaines en Ă©volution de la Terre. Les traductions des plaques CDT ont Ă©tĂ© les premiĂšres fondations de TOUS les enseignements spirituels lĂ©gitimes parmi TOUTES les races de la Terre, avant que les traductions authentiques des plaques CDT ne soient Ă  plusieurs reprises compromises, dĂ©truites et dĂ©formĂ©es en « dogmes de contrĂŽle religieux » par des factions concurrentes d’Ă©lite humaine corrompue au pouvoir et par des visiteurs angĂ©liques dĂ©chus.

𝐎𝐑𝐀𝐓𝐄𝐔𝐑𝐒-𝐓𝐑𝐀𝐃𝐔𝐂𝐓𝐄𝐔𝐑𝐒
𝐃𝐄𝐒 𝐏𝐋𝐀𝐐𝐔𝐄𝐒 𝐂𝐃𝐓

Chaque fois que les Azurites offrent le retour des traductions/transmissions de la plaque CDT, trois orateurs-traducteurs de la plaque CDT s’incarnent Ă  travers la race de lignĂ©e du conseil Maharaji d’Azurline de Sirius, Ă  l’intĂ©rieur de la lignĂ©e humaine Graal « d’Enfant Indigo » sur Terre, pour servir de trois orateurs-traducteurs de la plaque CDT. Le premier orateur de la plaque CDT est formĂ© pour cette fonction depuis l’enfance par un contact physique avec les races azurites et les prĂȘtres d’Ur, et sert de mentor pour les 2 autres orateurs-traducteurs. Les trois orateurs-traducteurs de la plaque CDT travaillent en Ă©troite collaboration, prĂ©sentant sur Terre les traductions des plaques CDT auxquelles ils sont engagĂ©s sur une pĂ©riode de 12 ans. La tradition de ne sĂ©lectionner que trois orateurs-traducteurs des plaques CDT, qui sont des membres engagĂ©s de l’Ordre d’Émeraude incarnĂ©s sous forme humaine, est une mesure de sĂ©curitĂ© qui a toujours Ă©tĂ© employĂ©e par les races Azurite afin de protĂ©ger l’intĂ©gritĂ© et la puretĂ© voulue des traductions et transmissions orales de la plaque CDT.

À l’Ă©poque de l’Atlantide, le troisiĂšme orateur-traducteur de la plaque CDT le plus connu Ă©tait un Atlantian-Nibiruian-Anunnaki du nom de Thoth. En 22340 avant JC, Thoth a Ă©tĂ© chargĂ© par le CloĂźtre de Melchizedek de l’Ordre d’Emeraude et les Races d’Azurite d’apporter la traduction orale de certaines parties d’une des plaques CDT dans des segments spĂ©cifiques de la culture atlante. Pendant ce temps, Thoth a fait dĂ©fection de l’Alliance d’Emeraude en faveur des agendas de domination Nibiruian-Anunnaki, traduisant des parties de la plaque CDT sous forme Ă©crite, dans un texte qui est devenu connu sous le nom de la « Tablettes d’Ă©meraude de Thoth ». Thoth a prĂ©sentĂ© les tablettes d’Ă©meraude Ă  la prĂȘtrise alors corrompue de l’Atlantide Annu-MelchizĂ©dek, qui a abouti Ă  la destruction finale des Ăźles de l’Atlantides en 9558 av JC, et au chaos de l’Ă©volution humaine qui a suivi depuis la colonisation de la culture sumĂ©rienne. En 2040 avant JC, une autre tentative d’apporter des traductions des plaques CDT sur Terre a Ă©tĂ© rendue par un individu du nom de « Enoch », qui a servi comme deuxiĂšme orateur-traducteur de la plaque CDT pendant cette pĂ©riode. Les traductions de la plaque CDT d’Enoch consistaient en trois volumes d’histoire qui Ă©taient autrefois contenus dans le Maharata: le livre d’Amenti, les listes AngĂ©liques et le livre du Dragon.

En 10 av JC, trois orateurs-traducteurs Essene de la plaque CDT, connus sous le nom de Jean-Baptiste, JĂ©sus-Christ (Jesheua Sananda Melchizedek, nĂ© en 12 avant JC) et Miriam, ont collectivement traduit neuf livres supplĂ©mentaires des plaques CDT, crĂ©ant les fondations originales de ce qui Ă©tait prĂ©vu pour devenir la doctrine chrĂ©tienne lĂ©gitime. Ces livres comprenaient les six livres de processus de Jesheua, dĂ©taillant la mĂ©canique d’ascension auto-gĂ©nĂ©rĂ©e, la bio-rĂ©gĂ©nĂ©ration du modĂšle fondamental, et le livre des cartes et des clĂ©s, manuel technique des portes stellaires des halls d’Amenti de la Terre et du systĂšme du complexe des Templiers planĂ©taire. Les traductions de Miriam Ă©taient les trois livres du cloĂźtre, une fois traduits dans les textes du Maharata, dĂ©taillant la structure culturelle construite sur le modĂšle de l’Alliance d’Émeraudes des Races de Fondateurs. Les livres des mĂ©canique des Templiers de Jean-Baptiste n’ont pas Ă©tĂ© terminĂ©s, car il a Ă©tĂ© assassinĂ© avant la fin de la traduction de la plaque CDT. Les livres d’Enoch, Jesheua et Miriam reprĂ©sentent 12 des 15 « Livres manquants » de la Bible qui faisaient Ă  l’origine partie des enseignements essĂ©niens de la LignĂ©e du « Graal ». Les enseignements essĂ©niens ont Ă©tĂ© intentionnellement re-Ă©ditĂ©s et dĂ©formĂ©s en 325 ap JC, par le Concile de NicĂ©e et l’Église de Rome, pour crĂ©er le dogme religieux de contrĂŽle prĂ©sentĂ© comme la « Bible canonisĂ©e ». Les Cathares du sud de la France dĂ©tenaient certains des documents essĂ©niens originaux de Jesheua et Miriam jusqu’Ă  ce que l’Église de Rome ordonne l’extermination des Cathares en 1244 aprĂšs JC. Avant leur disparition, les Cathares ont cachĂ© des parties des vĂ©ritables documents essĂ©niens, ainsi que l’un des 12 « Boucliers de Signet » qui Ă©taient en leur possession. Ces reliques seront finalement dĂ©couvertes Ă  notre Ă©poque contemporaine pour valider les enseignements des trois orateurs-traducteurs de la plaque CDT des temps actuels, une fois que ces personnes auront terminĂ© leur traduction en cours d’engagement des plaques CDT. Les vĂ©ritĂ©s que les orateurs-traducteurs enseignent sont universelles et appartiennent librement Ă  quiconque est capable de traduire et intĂ©grer ces connaissances du champ unifiĂ© universel. Les plaques CDT et les orateurs-traducteurs MCEO fournissent un service sacrĂ© dans la mesure oĂč la traduction des aspects supĂ©rieurs de la connaissance du champ unifiĂ© est extrĂȘmement difficile dans les domaines manifestes de la crĂ©ation, et nĂ©cessite une formation intensive et des capacitĂ©s de conscience et de biologie innĂ©es. Les plaques CDT servent Ă  contenir les aspects les plus Ă©levĂ©s de la connaissance universelle sous une forme plus accessible; Les orateurs-traducteurs de la plaque CDT sont formĂ©s pour traduire ces connaissances dans des formes directement accessibles aux populations en gĂ©nĂ©ral. Les orateurs-traducteurs n’ont pas besoin de « convaincre » qui que ce soit de quoi que ce soit et ne sont pas responsables de porter la charge de la preuve ou de l’auto-justification. Le fardeau de la « preuve » incombe toujours au spectateur-recepteur, car dans la dynamique naturelle de la loi universelle de rĂ©ciprocitĂ© et les processus intrinsĂšques de la physique de la crĂ©ation, il faut « SAVOIR dans son coeur » une chose comme ÉTANT avant de pouvoir la « voir » manifeste.

𝐂𝐘𝐂𝐋𝐄 𝐀𝐂𝐓𝐈𝐕𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍
𝐒𝐓𝐄𝐋𝐋𝐀𝐈𝐑𝐄 𝟐𝟎𝟎𝟎-𝟐𝟎𝟎𝟏𝟕

D’autres traductions de plaques CDT de l’AntiquitĂ© ont Ă©tĂ© distribuĂ©es par des orateurs-traducteurs nĂ©s hindous, chinois, tibĂ©tains, africains, Ă©gyptiens, mayas, incas et celtique-druidiques. Depuis les temps antiques, toutes les traductions de la plaque CDT parsemĂ©es dans toutes les cultures terrestres ont subi le mĂȘme sort de destruction ou de distorsion. Depuis 208 216 av JC, des traductions des plaques CDT ont Ă©tĂ© donnĂ©es Ă  plusieurs reprises par les prĂȘtres d’Ur des Races Azurite afin de prĂ©parer l’humanitĂ© terrestre au prochain cycle d’ouverture prĂ©vu des porte stellaire (appelĂ© « cycle d’activation stellaire ou « CAS »). Durant l’actuel CAS suivant l’Ă©chec du CAS de 208 216 av JC, la race humaine angĂ©lique de la Terre serait invoquĂ©e par les Azurites et les races gardiennes de l’Alliance d’Émeraude, pour aider Ă  guĂ©rir le complexe des Templiers planĂ©taire endommagĂ© de la Terre. Lors du CAS actuel, l’humanitĂ© est Ă©galement invitĂ©e Ă  aider pacifiquement les nations angĂ©liques gardiennes Ă  protĂ©ger les portes des Ă©toiles des Halls d’Amenti de la Terre contre la domination des races angĂ©liques dĂ©chues invasives. Depuis 22 346 av JC, toutes les races interdimensionnelles savaient que le prochain CAS probable sur Terre se produirait entre 2000 et 2017 ap JC. Les races de fondateurs du CloĂźtre de MelchisĂ©dek Breneau de l’Ordre d’Emeraude, les Races Azurite, et les Nations de l’Alliance d’Emeraude renvoient Ă  nouveau des traductions des plaques CDT Ă  l’humanitĂ©, en prĂ©paration de leurs visitations prĂ©vue qui se produira si la Terre peut ĂȘtre guidĂ©e en toute sĂ©curitĂ© Ă  travers le CAS 2000-2017 qui commence maintenant. Les trois orateurs-traducteurs contemporains de la plaque CDT ont publiĂ© leurs traductions des enseignements de la plaque CDT dans le domaine public entre 1999-2012.

Si les changements drastiques terrestres peuvent ĂȘtre Ă©vitĂ©s par le CAS 2000-2017, ces Ă©vĂ©nements aboutiront Ă  la graduation prĂ©vue de l’humanitĂ© dans le « Nouvel Âge de l’UnitĂ©, de l’Amour, de la LibertĂ© et des LumiĂšres » tant attendu et prĂ©dit. Les traductions des plaques CDT ont Ă©tĂ© la source de tous les enseignements authentiques des sciences spirituelles et religieuses de toutes les foi, confessions et traditions au cours des 248 000 derniĂšres annĂ©es. Les traductions des plaques CDT ont Ă©tĂ© intentionnellement dĂ©truites, dĂ©formĂ©es, tordues et mal utilisĂ©es par diverses forces humaines et de visiteurs E.T. tout au long de l’histoire humaine enregistrĂ©e. La derniĂšre tentative de permettre la traduction de la plaque CDT sur Terre s’est produite il y a 2000-3000 ans parmi les cultures essĂ©nienne, tibĂ©taine, hindoue et chinoise. L’originale et la vĂ©ritable histoire du « Christ » reprĂ©sentait la traduction de la plaque CDT parmi les peuples hĂ©breux essĂ©niens. Les plaques CDT reprĂ©sentent l’hĂ©ritage de l’humanitĂ© de l’actualisation spirituelle et notre hĂ©ritage de maĂźtrise prĂ©vu dans notre matrice temporelle Ă  15 dimensions.


Source : https://www.facebook.com/mc27.martin.cormier