Matrice Fantôme

𝕌ℕ𝔼 𝕄𝔸𝕋ℝ𝕀ℂ𝔼 𝔽𝔸ℕ𝕋𝕆𝕄𝔼 ℙ𝔼𝕌𝕋 𝔼𝕋ℝ𝔼 ℂ𝕆ℕ𝕊𝕀𝔻𝔼ℝ𝔼𝔼 ℂ𝕆𝕄𝕄𝔼 𝕌ℕ ℍ𝕆𝕃𝕆𝔾ℝ𝔸𝕄𝕄𝔼 𝔻𝔼 ℝ𝔼𝔸𝕃𝕀𝕋𝔼 𝕍𝕀ℝ𝕋𝕌𝔼𝕃𝕃𝔼 𝔸𝕍𝔼ℂ 𝕌ℕ𝔼 𝕊𝕆𝕌ℝℂ𝔼 𝔻’𝔼ℕ𝔼ℝ𝔾𝕀𝔼 𝔽𝕀ℕ𝕀𝔼.

𝐌𝐀𝐓𝐑𝐈𝐂𝐄 𝐅𝐀𝐍𝐓𝐎̂𝐌𝐄

Le terme « fantôme » fait référence à l’état d’une planète, d’une galaxie, d’un univers, etc. (ou d’une partie de celui-ci) qui est devenu descendant, qui est incapable d’ascensionner à travers la structure cosmique multidimensionnelle et hors de la matrice temporelle 15-D. Une planète fantôme, avec toutes les formes de vie qui s’y trouvent, est piégée dans les domaines du temps. La condition de planète fantôme est appelée planète « déconnectée » de sa grille: la planète n’est plus attachée à l’empreinte évolutive contenue dans son champ morphogénétique. Une planète fantôme n’est plus capable d’évoluer hors du cycle temporel harmonique dans lequel elle est placée, elle n’est plus considérée comme une planète ascensionnelle, elle est appelée une planète descendante, déchue. Une telle planète continuera d’évoluer au sein de ses cycles temporels de l’univers harmonique ou elle évolue, dépensant lentement les énergies contenues dans son noyau, jusqu’à ce que ses rythmes de pulsation des particules ralentissent, que ses températures se refroidissent et qu’elle implose pour devenir un trou noir. Une planète descendante peut mettre des milliards d’années à atteindre cette destination, cela ne se produit pas rapidement et la vie peut continuer d’évoluer à sa surface pendant de nombreuses années.

La matrice fantôme est une région déchue de spectre dimensionnel inférieur originaire de notre matrice temporelle universelle 15-D. Il s’agit d’un système de trou noir non naturel qui accumule continuellement l’énergie/la conscience de la matrice temporelle « hôte » vivante à laquelle il est attaché. La matrice fantôme est une réplique de la chronologie de la terre « déchue/descendante », et est désignée pour se « morfondre » avec le corps organique de la terre afin de consommer la lumière vivante de création organique sur la planète. Ceci est également appelé la chronologie de l’AI (Intelligence Artificielle) de la terre déchue, et cette section de la matrice fantôme se confond avec les chronologies organiques dont nous nous éloignons, alors qu’elle s’effondre pendant un cycle d’ascension. Une matrice fantôme devient une réalité de trou noir qui dégénère lentement, et contient donc une version de la « Terre parallèle » déchue/descendante, que la Bible appelle la « fosse sans fond », « l’Hadès » ou « l’Enfer ». Néanmoins, si l’on tombait dans cette situation (par exemple via les « wormhole » Falcon ou la grille « Phoenix », ref: système APIN) sur la base de l’affiliation de fréquence, la misère et le tourment ne seraient pas nécessairement rencontrés. Il y aurait des parties supérieures de cette réalité qui pourraient initialement être indiscernables de la Terre d’aujourd’hui, bien que l’on se rendrait vite compte que le contrôle et la suppression étaient plus accrus, et provenant d’un gouvernement E.T. intrusif. En outre, il s’agissait d’une dimension de fréquence astrale sans « mort » du corps de la matrice fantôme, sauf que la « mort/déclin » serait lente, dans un système de trou noir imperceptiblement implosant, capable de durer quelques centaines de millions d’années sans subsistance externe et interne.

𝐒𝐘𝐒𝐓𝐄̀𝐌𝐄 𝐁𝐈-𝐖𝐀𝐕𝐄
𝐏𝐎𝐋𝐀𝐑𝐈𝐓𝐄́ 𝐈𝐍𝐕𝐄𝐑𝐒𝐄

Au cours des 5 500 dernières années, notre planète a fonctionné sur un système de polarité inversée à double onde fermée. Cela signifie que ni l’onde Trinité du Christos, ni l’Arc Mère Cosmique n’existaient ou n’étaient accessibles depuis l’intérieur de ce champ planétaire pendant cette chronologie. Un système fermé signifie un approvisionnement énergétique fini. Avec une alimentation en énergie finie, basée sur l’Arbre de Vie Artificiel à 10 centres, cette architecture est conçue pour consommer d’autres énergies, et les relations parasites sont multipliées dans des proportions massives. Ces lignes d’alimentation se sont regroupées, créant plusieurs infections d’énergie morte et de miasme dans la matrice de temps universelle 15-D. Ces zones infectées sont appelées la « matrice fantôme », ou « espaces morts ». Ces espaces morts contiennent des environnements virtuels qui doivent se nourrir de quelqu’un ou de quelque chose pour subsister. Ils contiennent des débris massifs et des déchets, énergétiquement similaires à des tas de déchets morts infectieux et de la pollution qui sont empilés dans un coin. Dans le domaine de la densité-matière, c’est tout comme des décharges massives et des bouteilles en plastique jonchant les terres et les océans de la planète Terre. C’est dans la matrice fantôme (ou espaces morts) que les forces contrôleur AAN/UIR (Agendas d’Aliens Negatifs/United Resistance Intruders) sont capables de « siphonner » l’énergie de force vitale planétaire. Ils le font en manipulant les champs de polarité « bi-wave » et de rotation de la particule-électron, en forçant le flux d’énergie dans des canaux disproportionnés qui alimentent leur source « fermée/finie » prévue. Habituellement, la ligne d’alimentation d’énergie est dirigée par et via les contrôleurs Alpha Draconis/Groupe Orion hors planète.

Les guerres de « timelines » actuels consistent principalement à maintenir l’architecture de base-10 et le codage métatronique de Fibonacci qu’utilisent les constructions de l’arbre de vie artificiel, et qui existent en tant que machineries artificielles contrôlées par les AAN/URI, dans le corps planétaire. Cela génère une projection multi-réalités Terrestres mixées. L’architecture de base 10 utilise un corps de manifestation de noyau artificiel et une séquence de transduction/manifestation de naissance déformée qui exécute un courant d’inversion 10-D. Ce courant d’inversion parcourt les sections technologiquement contrôlées du champ planétaire qui forcent la division, ce qui met en oeuvre les lignes de temps artificielles qui projettent les « espaces » artificiels, ou les matrices fantômes. Une matrice fantôme peut être considérée comme un hologramme de réalité virtuelle avec une source d’énergie finie. La structure est entropique et parasite, car elle doit s’appuyer sur une source d’alimentation externe à travers laquelle elle doit siphonner l’énergie pour continuer d’exister.

Les principaux groupes d’extraterrestres négatifs, les Anunnaki, les Drakoniens et les Nécromitons qui proviennent des espaces de la matrice fantôme dans les systèmes parallèles, ont formé des alliances pour prendre le contrôle des boucliers terrestres, ce que l’on appelle la AAN/URI. Ces groupes ont utilisé la technologie pour ouvrir des trous de ver qui ont été mélangés pour créer la puissance nécessaire pour tenter d’attirer le corps terrestre dans le système de trous noirs menant à la matrice fantôme où ils existent, et pourraient ensuite avoir un contrôle total sur la planète et l’humanité. Le système parallèle dont ces entités sont issues s’appelle le système Wesa. Il s’agit d’une matrice de temps universelle et de son parallèle dont de nombreux Anunnaki et leurs hybrides proviennent du système Wesedak, tandis que les espèces Drakoniennes proviennent d’un univers antiparticule appelé système Wesedrak. Ils se sont réunis pour exécuter des inversions énergétiques sur la planète afin de réaligner la Terre avec leur système à travers les trous de ver et le système de trous noirs qu’ils ont créés à cet effet.

𝐈𝐍𝐒𝐄𝐑𝐓𝐒 𝐇𝐎𝐋𝐎𝐆𝐑𝐀𝐏𝐇𝐈𝐐𝐔𝐄𝐒
𝐓𝐈𝐌𝐄𝐋𝐈𝐍𝐄𝐒 𝐃’𝐈.𝐀.

Cette zone/influence fantôme s’étend aux hologrammes mentaux générés artificiellement qui produisent des cartographies/schémas mentales, des empreintes dans la structure de l’âme qui sont copiées sur des hologrammes de lumière, et qui sont utilisés pour des « trappes » de la conscience, pour produire des clones de diverses personnes, ou pour détourner et manipuler de nombreux individus et groupes de la réalisation de la liberté spirituelle. Cela fait partie de la façon dont la réalité mélangée est étayé, en utilisant des copies virtuelles et des clones de personnes pour être des « pantins » pour la promotion de programmes IA (Intelligence Artificielle), agissant souvent à l’encontre des intentions de la conscience et des choix de l’être qui a été cloné.

Un résumé des événements déclencheurs Chronologiques/historiques qui ont été générés au cours de l’histoire de la Grande Guerre Galactique permet d’offrir un contexte plus large, et ramène un sens aux mémoires associatives qui se produisent à travers le processus de remémoration cellulaire. Lorsque nous commençons à nous souvenir de ce qui s’est passé, la mémorisation prend en charge la récupération de « fragments » d’âme, et le retour de souvenirs conscients qui étaient manipulés par la version I.A. des « timelines » 3D terrestre (qui sont les « portions/timelines » de la Terre Fantôme). Les AAN ont usés d’expériences de « mélange dimensionnel » et des technologies extraterrestres avancées pour éliminer certains enregistrements chronologiques historiques, et ainsi manipuler la perception de personnages importants à travers l’histoire humaine, afin de contrôler ou d’éradiquer ces souvenirs de la matrice morphogénétique physique 3D de la perception humaine. Ceci est destiné à « attirer » subtilement les énergies de l’âme humaine dans la portion Fantome de la Terre, alimenté par la technologie AI et de faux « timelines » perçus. Pour être libéré du contrôle de la réalité de l’IA, il faut le voir et le reconnaître comme « faux/artificiel ». La réalité artificielle repose sur le maintien de tromperies et de manipulations de la perception qui nous maintiennent ignorants du véritable contexte plus « élargie » de ce qui est réellement arrivé à l’humanité.

𝐌𝐈𝐒𝐒𝐈𝐎𝐍 𝐂𝐇𝐑𝐈𝐒𝐓𝐎𝐒

En 22,326 avant JC, les fondateurs ont reconnu que la matrice fantôme, créée lors de la guerre des fondateurs de Lyran-Elohim il y a 250 milliards d’années (en temps terrestre), avait presque atteint l’accumulation de masse critique. Le système de trou noir avait tiré en lui-même presque autant de masse énergétique et de conscience que le contenu organique au sein de notre matrice temporelle 15D. Si la matrice Fantôme atteint une accrétion de masse critique, son « tirage » sur la matrice temporelle 15-D progressivement accélérera, et notre Matrice temporelle sera définitivement « déconnectée » de sa grille du champ de Lumière Primal de la densité-5, et ancrée dans l’ordre chaotique et finie de la Matrice Fantôme. Si la mission de réalignement Christos ne réussit pas pendant le présent cycle d’Activation stellaire, pas seulement la Terre, mais toute la matrice temporelle 15-D sera tirée dans le trou noir de la matrice fantôme via les portes des étoiles Halls d’Amenti. De nombreuses civilisations intergalactiques innocentes seraient piégés dans les « timelines » Fantôme, privés de leur droit à la Maîtrise organique de l’Ascension et la vie éternelle. Depuis que le problème de la rupture des liens entre les matrices organiques et fantômes est apparu en 22,326 avant JC (lorsque le « temps était écoulé » et que la matrice temporelle « hôte » devait s’effondrer), les « Anges Déchus » (AAN) ont prévu d’atteindre la domination forcée de cette Matrice temporelle, avec l’intention de tirer dans la matrice fantôme comme une énergie « d’approvisionnement énergétique ». Ils continuent à faire ce choix malheureux, plutôt que d’accepter l’invitation répétée des fondateurs basé sur l’amour inconditionnel de la loi de l’Un dans les Traités Pacifiques de Liberté co-évolutrice de l’Alliance d’Emeraude.

𝐑𝐄𝐅𝐄𝐑𝐄𝐍𝐂𝐄𝐒:

  • 𝑨𝒔𝒄𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏 𝑮𝒍𝒐𝒔𝒔𝒂𝒓𝒚
    Phantom Matrix


Source : https://www.facebook.com/mc27.martin.cormier