Guerre des Crop Circles

𝐂𝐑𝐎𝐏 𝐂𝐈𝐑𝐂𝐋𝐄𝐒

La science keylontique est la science des champs morphogénétiques multidimensionnels, la science et l’art de la conscience et de la création. La science keylontique utilise des modèles scalaires spécifiques pour interagir directement avec le mouvement et la structure de l’énergie dans les champs morphogénétiques. Dans les techniques de la science keylontique, les plans de manifestation sont guidés et dirigés vers un ordre supérieur en influençant directement les modèles morphogénétiques sur lesquels les formes et événements manifestes sont créés. Les modèles scalaires de La science keylontique sont appelés « géomancies » et « codes géomantiques ». La géomancie sert de guide d’ondes et de modèle de manifestation pour le mouvement d’énergie dans le champ morphogénétique. Les codes de contrôle de la géomancie sont des guides d’ondes qui dirigent la focalisation et la manifestation des spectres d’ondes dans chaque champ dimensionnel dans le spectre à 15 dimensions.

𝐄𝐧 𝐜𝐞 𝐬𝐞𝐧𝐬, 𝐥𝐞𝐬 « 𝐜𝐫𝐨𝐩 𝐜𝐢𝐫𝐜𝐥𝐞𝐬 » 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐩𝐮𝐢𝐬𝐬𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐨𝐮𝐭𝐢𝐥𝐬 𝐤𝐞𝐲𝐥𝐨𝐧𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬, 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐝𝐞𝐬 𝐠𝐞́𝐨𝐦𝐚𝐧𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐚𝐯𝐚𝐧𝐜𝐞́𝐬.

Certains « crop circles » ont pour but de stimuler ou d’accélérer les structures neurologiques subtiles des habitants à proximité, tandis que d’autres servent à réprimer, « brouiller » ou désensibiliser ces processus biologiques subtils. Les « crop circles » sont une application du langage multidimensionnel Keylontique. C’est le langage parlé par le « noyau » de nos biologies et par la nature même de notre monde élémentaire lui-même. Leur objectif principal est d’abriter des fréquences, ou de « fondre » dans l’emplacement certaines bandes de fréquences destinées à affecter la population de manière très spécifique. Ils sont composés de modèles de fréquence, et ils affectent directement les modèles de fréquence de toutes les formes de vie biologiques dans leur plage d’influence prévue. Cette plage peut s’étendre sur un rayon de plusieurs milliers de kilomètres de son point d’origine.

𝐃𝐈𝐒𝐏𝐎𝐒𝐈𝐓𝐈𝐅𝐒 𝐃𝐄 𝐏𝐑𝐎𝐆𝐑𝐀𝐌𝐌𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐒𝐔𝐁𝐋𝐈𝐌𝐈𝐍𝐀𝐔𝐗

Les formations sont souvent placées de manière séquentielle, parfois à des milliers de kilomètres l’une de l’autre, mais chacune faisant partie d’un modèle de fréquence plus important qui est presque impossible à détecter à partir de la perspective humaine, au niveau du sol. Les « crop circles » sont nos premières preuves physiques visibles de la présence d’ET actuellement disponible pour l’humanité, au niveau de masse. Ce sont des dispositifs de programmation subliminaux utilisés pour soit nous manipuler, nous diriger ou nous guider à travers les structures inconnues intimes de nos esprits subconscients et de nos systèmes biochimiques et électriques. Ils sont un type de ce que nous appelons les dispositifs de contrôle de fréquence de masse. Il est question ici de technologies se situant à des années-lumière au-delà de la portée de nos capacités humaines actuelles. De nombreux « crop circles » ont été placées de manière à nous aider en neutralisant les effets d’autres placements qui étaient destinés à être nuisibles. Actuellement, il existe des « crop circles » plus utiles que leurs homologues nuisibles. D’autres apparaîtront à mesure que nous progressons dans le 21e siècle. Il est important pour nous de comprendre que peu importe si les formations sont nuisibles ou utiles, elles nous influencent directement de manière complexe à des niveaux subliminaux. Nous devons apprendre à les utiliser, sinon ils serviront plutôt de récipients à travers lesquels nous serons utilisés.

Tenter de réduire ou détruire les manifestations visibles d’une telle formation ne « désarmera » en rien ses attributs keylontique. Une fois en place, la fréquence exploitée a été codée de manière indélébile dans les formes terrestres, aériennes et biologiques de la région. C’est pour cette raison que les ET bénéfiques, qui ont pris conscience de la façon dont les formations étaient utilisées pour nuire à l’humanité, ont jugé nécessaire de contrer les codes nuisibles plutôt que de simplement les dégager de la focalisation opérationnelle. Il y a beaucoup à apprendre sur ces technologies avancées et celles comme nous sont tout à fait disposées à partager ces connaissances avec d’autres, afin que nous puissions acquérir les compétences nécessaires pour nous protéger de ceux qui souhaitent faire et qui nuisent actuellement à des pourcentages importants des populations terrestres.


Source : https://www.facebook.com/mc27.martin.cormier